Farabana : Un homme tue un vigile qui s’accouplait avec son épouse

Farabana, dans la commune rurale du Mandé, le commandant de brigade territoriale de Ouenzzindougou, lieutenant Fatoumata J Mariko et ses hommes ont découvert un corps sans vie d’un vieil homme âgé environ d’une cinquantaine d’années.  C’était dans un champ de dix hectares à la lisière du fleuve Niger, nous informe Ousmane DIAKITE.

Alertés par la population de ladite localité dans la matinée du dimanche 11 mars 2018, le commandant de brigade territoriale de Ouenzzindougou, lieutenant Fatoumata J Mariko a immédiatement dépêché une équipe d’enquête pour constater le fait.

C’est ainsi qu’elle (l’équipe) a découvert le corps d’un homme, sectionné au niveau de la tête, « d’autres parties portaient également des lésions graves… », signale notre témoin.  Aux dires du lieutenant Mariko, les informations fournies par la population à l’équipe de la BT envoyée sur place, ont permis de localiser le suspect qui habite à Kalababougou, dans la Commune rurale du mande.

Interpelé, le suspect du nom de Janvier Dembélé déclara avoir surpris sa femme avec la victime au lit en plein ébat sexuel, dans la nuit du samedi, aux environs de 22 heures, et il a jugé nécessaire d’enterrer cette histoire une bonne fois. « C’est pourquoi j’ai pris une machette (ci-dessous photo)pour le tuer », a-t-il révélé au CB.

Il est présentement en détention préventive dans la geôle de la BT, avant sa présentation au procureur du tribunal des grandes instances de la Commune IV pour son éventuelle comparution. La victime qui s’appelait Paul Keïta, était un gardien dans le champ où il a été retrouvé mort.

 

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *