Fana : Un jeune gardien de la SOTELMA décapité

Un jeune répondant au nom de Farafa Touré, gardien de son état du relai de la SOTELMA, marié et père de deux enfants,  a été décapité dans son sommeil, dans la nuit de samedi à dimanche à Fana,  par des hommes non identifiés qui ont emporté son sang, a appris l’AMAP de sources concordantes.

 

Les mêmes sources précisent qu’aux environs de 2H, au quartier Badialan,  non loin du terrain municipal et à quelques centaines de mètres du lieu où une femme Peulh et sa  fille avaient été décapitées, s’est produite une nouvelle décapitation qui est celle du jeune Fanafa Touré, âgé d’une trentaine d’année.

Son corps a été découvert le dimanche dans les environs de midi par les enfants qui lui apportaient régulièrement  à manger.

Informé,  le sous préfet,  Benena Mounkoro, accompagné   du maire de Guegneka, Abdoulaye Coulibaly, du Commandant de la gendarmerie, du chef de peloton de la Garde, du délégué du poste de police de la ville, du médecin chef, et certaines personnalités s’est rendu sur les lieux pour constater le crime et calmer les populations avant de prendre des mesures idoines pour décrisper l’atmosphère.

Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie pour déterminer les circonstances exactes du crime ainsi que l’identité des assaillants et d’éventuels complices, selon les mêmes sources.

Une réunion de haut niveau sur la question regroupera ce lundi, les  gouverneurs  des régions de Koulikoro et de Doïla, les services techniques, les leaders d’opinion, l’honorable Mamadou Diarrassouba, et d’autres personnes ressources afin de trouver les stratégies adaptées mettant fin définitivement à de telles pratiques.

 DF/KM

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *