Faits divers : L’octogénaire piège les deux gaillards de voleurs

Il était presque 3 h du matin quand deux individus font irruption dans la famille Diallo en ce mois béni de ramadan. Fanta, la vieille de 86 ans, vit à l’étage avec sa belle-fille, le reste de la famille vit au rez-de-chaussée. C’est à l’étage que se déroule la scène que nous racontons, elle permettra de comprendre que les personnes du 3ème âge ont souvent plusieurs cordes à leur arc.

faits divers incroyale kabako realite

Les deux voleurs connaissaient les lieux tout comme la vieille. C’est ainsi qu’ils étaient arrivés à l’étage par le biais de l’immeuble voisin à travers des cordes. Fanta qui dormait légèrement a été vite réveillée par les chuchotements des deux malfrats qui connaissaient les lieux. Aussitôt, elle sort de sa chambre et se dirige vers le balcon, la démarche hésitante, la voix inaudible, elle murmurait : “Il y’a quelqu’un, y’a-t-il quelqu’un… “. Après avoir répété plusieurs fois cette question, elle décide de s’installer dans sa chaise pliante qui traînait sous la véranda. Soudain, Fanta voit surgir deux silhouettes.

Ils se dirigent vers la vieille et la rassure d’être des amis alors sans panique elle avait répondu : “Hé ! Les enfants vous m’avez fait peur, vous êtes les amis de Barou… “.

Les deux messieurs venaient de se faire avoir par la vieille dame qui avait tout compris, elle venait de les rouler dans la farine. Aussitôt, elle se laisse tomber dans sa chaise pliante faisant semblant de dormir ; elle ronfle. Tout le quartier savait que Fanta était invivable à cause de son âge qui faisait qu’elle n’avait plus toute sa tête. Rarement elle descendait, mais les vendredis elle partait à la mosquée située à quelques 500 m de la maison. Souvent, Fanta mettait 1 heure à rallier cette mosquée. La voie étant totalement libre, les deux individus s’engouffrent dans le couloir, ils foncent dans la chambre principale, elle était vide. En effet, la belle fille de Fanta était en bas dans la cuisine, elle préparait le repas du jour pour le jeûne. Alors, Fanta qui avait tout préparé se dirige vers le couloir et ferme le portail à clé.

Après avoir enfermé les deux voleurs, Fanta est revenue s’asseoir dans sa chaise attendant sa belle fille qui était en bas, elle ne pouvait descendre seule. Quelques minutes après, les deux voleurs qui avaient presque tout ramassé dans la chambre, avaient fait un certain nombre de colis. Ils s’apprêtaient à les faire évacuer. Pour cela, il fallait d’abord traverser le couloir avant le balcon où était assise la vieille Fanta. Très vite, l’un des deux individus découvre que la porte principale très solide était fermée à clé.

Alors, il glisse un regard à travers la fenêtre et aperçoit la vieille somnolente, il interpelle en ces termes : “Nah vient ouvrir nous voulons sortir…”, Fanta de répondre : “Vous voulez sortir, attendez quand Sokona (la belle-fille) sera là vous allez sortir imbéciles. Entre temps elle fait tchourououou… ” Et s’endort !

Effectivement, comme elle l’avait dit aussitôt Sokona arrive. Fanta lui explique la situation. Dubitative dans un premier temps, Sokona ne croyait pas du tout, elle avait pensé que c’était encore une imagination, elle était sur le point d’ouvrir de l’intérieur une voix roque ordonnait : “OK pas de bêtise, j’ouvre aussitôt elle s’éclipse et s’enfuit avec la clé, seule Fanta restait à découvert. A la levée du jour des policiers lourdement armés sont venus chercher les deux malfrats au milieu d’une foule de curieux tous décidés à voire l’héroïne du jour. Elle continuait à dormir tranquillement, au réveil elle demanda ” Où sont les imbéciles… “.

Youba KONATE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *