Evasion de N’golo SIDIBE: seulement 24 heures de fuite

Le prisonnier N’golo SIDIBE dit Ladji Fiman qui s’était évadé le vendredi 15 avril 2022, a été finalement arrêté le lendemain par les éléments de la police nationale au poste de Kourémalé, à la frontière Mali- Guinée. L’information a été confirmée par le directeur général de la police, l’inspecteur général Soulaimane TRAORE, le samedi 16 avril, à travers un communiqué.

 

Alors que le bandit de grand chemin, le nommé N’golo SIDIBE alias Ladji Fiman, était accompagné par des éléments de la police au Centre d’Odontostomatologie de Bamako pour des soins médicaux, ses complices de l’extérieur ont embarqué sur les lieux et ont créé le trouble à travers des tirs à balle réelle pour permettre au détenu menotté de disparaître dans la nature. La scène qui s’est déroulée le matin aux environs de 10 heures, selon plusieurs témoins.

Dans un communiqué, le directeur général de la police, Soulaimane TRAORE, a expliqué que le détenu N’golo SIDIBE dit Ladji Fiman avait été accompagné, le vendredi 15 avril 2022, d’un agent de service pénitentiaire à bord d’un véhicule, au Centre d’Odontostomatologie de Bamako pour y recevoir des soins médicaux.

À leur arrivée au Centre d’Odonto, fait-il savoir, deux bandits armés ont surgi contre toute attente et ont tiré plusieurs coups de pistolets automatiques permettant au détenu menotté de s’évader.

Selon le communiqué du DG de la police, un policier qui était en service non loin de la scène a reçu deux balles.  Immédiatement, le blessé a été évacué sur les urgences de l’hôpital Gabriel Touré pour subir une intervention chirurgicale, a-t-il témoigné.

Le chic est que le prisonnier N’Golo SIDIBE particulièrement dangereux, aidé de ses complices a également braqué quelques heures plus tard une alimentation, selon l’inspecteur général Soulaimane TRAORE, en vue de financer sa cabale.

Informée des faits, la hiérarchie policière a aussitôt pris des mesures pour boucler dans un premier temps toute la zone puis alerté les postes-frontière en les exhortant à la vigilance et leur recommandant la fouille systématique de tous les véhicules.

En moins de 24 heures, le fugitif a été arrêté au poste de police de Kourémalé, à la frontière Mali-Guinée, suite à cette procédure mise en place dans un temps record.  La hiérarchie policière a fait savoir que le récidiviste se projetait d’aller en Guinée Conakry.

La direction générale de la police a affirmé que des mesures spéciales avaient été prises pour son rapatriement à Bamako afin que l’enquête se poursuive pour interpeller tous les complices de Ladji Fiman.

La Direction générale de la police nationale a salué le professionnalisme des fonctionnaires de police qui ont réussi cet exploit tout en les encourageant à persévérer dans cette voie.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.