Escroquerie en Mariage : elle va dédommager son prétendant pour lui avoir dit NON à la mairie

Toujours selon elle, une fois je lui ai même fait croire que mon téléphone était abîmé pour qu’il puisse m’acheter un nouveau et ainsi j’ai pu remettre l’ancien téléphone à mon amant.

 

C’est ainsi que le jeune Diarra se lança dans le mariage croyant que sa gentillesse envers la fille pouvait changer la donne si bien qu’elle commençait à dire à ses amies qu’elle ne va jamais se marier avec ID. Petit à petit le projet d’un mariage entre les deux fiancés se dessine jusqu’à ce que fut proclamé la date tant attendue. Alors commença les grimaces et les mises en garde de la jeune Oumou, la semaine qui a précédé la semaine du mariage, elle est allée jusqu’à mettre sur son statut Whatsapp que: «Le dimanche prochain ce que je ferais sera gravé et raconté partout par les uns et les autres.» fin de citation.

Le samedi soir, la tension était à son comble puisqu’elle a clairement affiché sa volonté de dire Non à Mr Diarra devant le Maire. Chose étonnante encore avait tous les traits d’une jeune fiancée pressée de se marier le lendemain jusqu’à mettre Mr Diarra sur sa main en guise de témoignage de son amour à ce dernier.
C’est ainsi qu’à l’instant tant attendu par les uns et les autres que OT exécuta ce qu’elle avait dit la veille, un silence de mort régnait dans la salle après son refus. Instantanément elle a reçu les premières agressions physiques par ses proches notamment sur sa tête ou elle a été tirée par les cheveux. Au même moment le Maire n’a eu d’autre choix que de l’amener dans son bureau pour ne pas qu’elle reçoive d’autres coups et a aussitôt appelé les éléments du 2ème Arrondissement pour pouvoir l’éjecter de la Mairie en toute sécurité.

Dans la foulée, puisqu’il est question de mariage, une jeune fille du nom de Safiatou était parmi celles qui ont effectué le déplacement a été proposée et acceptée automatiquement comme future mariée de Mr Diarra. La satisfaction était à la hauteur de l’entendement et tous ont réaffirmé leur joie et leur bénédiction face à un tel événement.

Plus de peur que de mal, le jeune Diarra s’est plaint au Commissariat et ne veut plus rien de OD si ce n’est l’argent qu’il a dépensé pour le mariage qui tend selon lui à plus de 800.000 fcfa.
Pour l’heure, le Compol Santigui du 2ème Arrondissement de Kati suit la procédure habituelle et la jeune ex fiancée de M. Diarra est attendue demain au Tribunal de Grande Instance de Kati pour escroquerie en mariage.
Affaire à suivre…

KOJUGU YÉ MÔGÔ KARAMOGÔ YÉ

NB: NOUS SOMMES LE GROUPE KOJUGU KELEBA’A

Source : KOJUGU KELEBA’A

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *