Escroquerie dans les rues de Bamako : Fousseiny Fané se déguise en demoiselle pour arnaquer les hommes

Ce n’est plus un secret  pour personne. En effet, plusieurs jeunes garçons se déguisent en jolies demoiselles sur les réseaux sociaux  afin de soutirer de l’argent aux coureurs de jupons. Cette nouvelle forme d’escroquerie prend de plus en plus de l’ampleur à Bamako chez les jeunes garçons.

faits divers incroyale kabako realite

Les habitants de Kalaban-Coura viennent de mettre la main sur un délinquant de ce genre du nom de Fousseiny Fané qui se déguisait en femme sous le nom  de Sadio Sangaré.  Toutefois conduit au commissariat de police 11ème, il a été libéré faute de charge retenue contre lui.

Notre feuilleton du jour est une histoire incroyable mais vraie. Après plusieurs méthodes d’escroquerie utilisées par les malfrats pour soutirer de l’argent des paisibles citoyens, ils en sont arrivés à expérimenter un nouveau système consistant à se déguiser en demoiselle pour soutirer de l’argent aux coureurs de jupon.

Depuis quelques mois, Fousseiny Fané a embrassé cette nouvelle vie. Très sûr de lui-même, il a osé jusqu’à se faire embaucher comme aide-ménagère (servante ou bonne ou même 52) chez une dame du nom de Aicha Tangara à Kalaban Coura. Ce, sans susciter le moindre doute sur sa masculinité.

Ce n’est qu’après environ deux semaines que le pot aux roses a été découvert. En effet, les garçons du voisinage, comme certains savent le faire si bien, ont commencé à draguer Sadio Sangaré qui, dans la réalité n’est autre qu’un travesti. Chaque soir, après ses travaux domestiques, il se déguisait en demoiselle pour aller soutirer de l’argent aux jeunes garçons en leur donnant des rendez-vous qu’il n’a jamais honorés.

La semaine dernière, c’est l’une des victimes de Fousseiny Fané qui a décidé de tout mettre en œuvre pour satisfaire sa libido avec cette demoiselle qui lui  a soutiré une somme importante. C’est ainsi qu’avec le concours de ses amis, il a réussi à mettre la main sur sa  » Sadio Sangaré « .

Mais, quelle ne fut leur surprise, après avoir déshabillé Sadio Sangaré, qui n’en était pas une. Il s’agissait plutôt d’un homme. Dans la confusion totale, Fousseiny réussit à s’échapper et se refugier chez sa patronne. La nouvelle, telle une trainée de poudre, s’est propagée dans tout le quartier si bien que des curieux se sont rendus en grand nombre dans la famille où la fausse Sadio Sangaré travaillait.

N’eût été l’intervention rapide des éléments du commissariat de police du 11ème  arrondissement, le pire serait arrivé. C’est ainsi qu’il a été conduit au commissariat. Selon une source policière, l’intéressé a été conduit au poste de police juste pour le protéger contre une justice populaire. C’est pourquoi, indique la même source, faute de preuve il a été libéré dès le lendemain.

D’après des témoignages recueillis sur place, Fousseiny Fané serait issu d’une très respectable de Sabalibougou où résident son père, sa mère et son frère jumeau.

 

                      Cléophas TYENOU

 

 

Source: Bamako Hebdo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.