Escroquerie à Bacodjicoroni : Un faux marabout carotte 4 750 000 FCFA au jeune Abdoulaye Coulibaly

L’affaire fait grand bruit parmi les fidèles de la célèbre mosquée Dah Coulibaly de Bacodjicoroni, en Commune V de Bamako. Un disciple de l’imam Madou Dah Coulibaly, en la personne de Yacouba Diarra, se faisant passer pour un grand marabout, a soulagé de 4 750 000 FCFA le jeune Abdoulaye Coulibaly, employé de commerce domicilié à Bacodjicoroni.

 marabou charlatan afrique

Comment en est-on arrivé là? Il y a plus d’un an, Yacouba Diarra, qui a, en plus d’être son maître, un lien de mariage avec la famille de l’imam Madou Dah Coulibaly, passait voir Abdoulaye Coulibaly pour l’informer qu’il était devenu un grand marabout, qui pouvait faire beaucoup de choses.

Il convainc Abdoulaye Coulibaly de passer le voir pour des consultations occultes afin de faire de lui un homme riche. Il y a lieu de souligner ici que les deux hommes se sont connus il y a des années. Abdoulaye Coulibaly sauta sur l’occasion. Il se rendit chez son futur marabout et le marché fut conclu pour 1 000 000 FCFA.

Quelques jours après, Yacouba Diarra revient à la charge et demande de l’argent pour d’autres sacrifices de chèvres (une dizaine), de bœufs et d’un cheval, avec les sangs desquels il lavera le jeune Coulibaly. Mais, au lieu que les affaires de ce dernier commencent à prospérer, elles dégringolèrent. Toutes choses qui n’attirèrent point l’attention d’Abdoulaye Coulibaly.

Au contraire, il va continuer de donner de l’argent à son marabout et ira jusqu’à vendre l’une de ses parcelles, à N’Golobougou, pour satisfaire aux demandes incessantes d’argent de Yacouba Diarra, qui avait compris qu’il avait affaire à une proie facile. Le réveil va être brutal pour le jeune Abdoulaye Coulibaly, qui va comprendre au finish qu’il avait jeté 4 750 000 FCFA par la fenêtre, pour zéro résultat.

C’est ainsi qu’il demanda à Yacouba Diarra de le rembourser. Face à la résistance de ce dernier, il ira porter plainte devant le Procureur de la Commune V, qui ordonnera à la police du 15ème arrondissement de procéder à l’arrestation du présumé escroc. Ce qui sera fait le 13 mars 2016, par les éléments de l’Inspecteur Abdoulaye Djiré, devant lequel Yacouba Diarra reconnaitra les faits, tout en prenant soin de couvrir d’éventuels complices, qui s’activent aujourd’hui pour étouffer l’affaire.

Après un bref séjour en prison, Yacouba Diarra a été relâché, en attendant son jugement, prévu pour le 7 avril prochain. Le jeune Abdoulaye Coulibaly a entamé des démarches pour saisir le Haut Conseil Islamique du Mali, l’IMAMA et certains leaders religieux pour leur expliquer les agissements de l’imam Madou Dah Coulibaly dans cette affaire. La balle est dans le camp de la justice de la Commune V. A suivre.

Yaya Samaké

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *