Drame au Mali : un jeune homme a assassiné sa mère à coup de machette

Hier  mardi 28 juillet, un jeune homme a assassine sa propre mère à coup de machette et blessé grièvement sa marâtre et 6 autres personnes à Dioïla dans la région de Koulikoro.

Après le crime, le jeune homme pourchassé, il trouve refuge chez ses oncles maternels. Ces derniers ayant appris la triste nouvelle, voulaient le « mettre aux arrêts « . Il s’échappe pour se jeter dans un puits du village situé à 11km de la ville de Dioila.

« Avec le savoir faire du Lieutenant Colonel Adama Kone, Directeur Regional de la Protection Civile informé de la situation que nous avons pu puosser le dangereux criminel à se retranché du puits à l’usure » explique un témon. Le jeune avait auparavant agressé les premières personnes qui ont tenté de le faire sortir du puits. « Il fallait le pousser à l’usure, donc patience nous conseilla le Colonel ». Il était aux environs de 10 heures. C’est enfin vers 15h que tout seul, le garçon remonta à volonté et tout d’un coup la centaine de personnes qui l’attendait, a envahi avec une folie détermination de lui donner la mort pour règlement de compte.

Mais la Brigade de la Gendarmerie de Dioila est intervenue enfin de finaliser la situation par des procédures juridiques. Le jeune homme a été conduit au tribunal de Grandes Instances hier 28 juillet 2020.

Selon témoin de la localité, des crimes odieux s’amplifient au Mali ces derniers temps, et des criminels en grand nombre, « la jeunesse villageoise se noie dans toute sorte de stupéfiant ayant pour nom : Tramadol,  » Chou be niè », « 120 »,  » Qui me pousse », etc… ». « Prions pour le repos éternel de l’âme de notre vieille maman et prompte rétablissement aux blessés. … le pays va mal et se plonge de jour en jour dans une anarchie rappelant la mafia city » a-t-il ajouté.

Rappelons que les faits se sont déroulés à Dioïla qui est une ville du Mali, dans la région de Koulikoro, chef-lieu de cercle de Dioïla et de la commune de Kaladougou.

 

Source: nordsud journal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *