Double coup de filet de la police du 17ème arrondissement de Bamako Quand l’esprit du docteur KODIO permet le démantèlement d’un autre réseau de braqueurs, violeur et fugitif !

Les parents et inconditionnels de feu Abdouramane Kodio ont toutes les raisons de se consoler avec le miracle qui se déroule en ce moment ! Au commissariat de police du 17ème Arrondissement chargé de l’enquête, tout se passe comme si, de sa tombe, le regretté Abdouramane Kodio dirigeait les limiers sur les traces aussi bien de ses assassins à lui, que sur celles d’un autre gang de braqueurs, violeur et fugitif…  Incroyable mais vrai !

 

Les voies du Seigneur sont impénétrables, dit-on ! Çà, les présumés assassins du Docteur-Pharmacien ABOUDRAMANE Kodio l’apprendront à leurs dépens. Pour preuve : l’arrestation d’un des tueurs, à savoir, le sieur ASSOUMANE SISSOKO dit «Kaysien», a permis de démanteler un autre gang tapi dans l’ombre et  vivement recherché par les unités de recherches du District. Ce n’est pas tout !

Le Commissaire Seydou COULIBALY dit Zarawana et ses éléments viennent en effet de faire d’une pierre deux coups en interpellant à la fois trois des membres des présumés assassins du Docteur-Pharmacien et autant de cet autre gang qui opérait dans le district.  Comme pour dire que de sa tombe, le Docteur-Pharmacien ABOUDRAMANE Kodio a mené les enquêteurs sur les traces d’un autre réseau de malfaiteurs.

C’est à l’issu de l’interrogatoire du cerveau de la bande des cambrioleurs-assassins du docteur Kodio par le jeune visionnaire et pragmatique Commissaire-Adjoint MOUSSÉ BAYE, que les faits se sont dévoilés.

On le sait désormais : le jeune Officier MOUSSÉ BAYE et non moins COMPOL-adjoint ne badine pas avec les ordres surtout lorsqu’ils émanent de cette hiérarchie directe qui n’est autre que le commissaire principal Seydou COULIBALY dit Zarawama dit ZARA. Pour lui, il est impérieux d’aller au-delà des attentes.

DIEU ÉTAIT LÀ ! DOCTEUR KODIO AUSSI !

Tout commence ce 22 juillet 2020 aux environs de 22 heures lorsqu’une équipe d’intervention conduite par le jeune COMPOL–Adjoint, suffisamment informé et édifié suite à l’interrogatoire du nommé «KAYESIEN», cerveau des cambrioleurs-assassins du docteur Kodio, fit une descente éclaire dans une concession sise à YIRIMADIO-KADOBOUGOUNI en commune VI du district de Bamako. Là se trouvait un certain BREHIMA COULIBALY cité par «KAYESIEN» lors de l’interrogatoire. Afriquemedia-Mali.

Professeur Touramakan

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *