Donioumana : Des villageois de Sérouala enlèvent une élève de 6è année fondamentale pour la contraindre au mariage forcé

Djénéba Coulibaly, âgée de 13 ans est élève en classe de 6è année à l’école fondamentale de Donioumana, dans la Commune rurale de Safo, à la périphérie du district de Bamako.

Une nuit, pendant les derniers congés de Pâques, elle alla à une soirée de Balani Show dans le quartier. Elle ne retourne plus en famille du moins cette nuit car, elle est enlevée  par BiramaKané, BabléKané et Modibo Coulibaly, les enfants du grand féticheur BagneryKané, arrivés de leur village Sérioula pour chercher à la périphérie du district, une fille à donner en mariage à leur frère Alou Coulibaly.

Le lendemain, une mission de bons offices est dépêchée chez les Coulibaly à Donioumana pour les informer de la situation et  demander par la même occasion, la main de leur fille en mariage. Les parents de Djénéba Coulibaly leur expliquent  que celle-ci est non seulement mineure de 13 ans, mais aussi qu’elle est élève.

Mais les prétendants de Sérouala ne veulent rien comprendre. Ne voulant pas provoquer la colère du féticheur très redouté, ils demandent  l’intervention du maire de la Commune de Safo et du directeur d’école, mais rien à faire. Finalement, le Lieutenant Pascal KonanouDackouo, commandant la Brigade territoriale de gendarmerie de Sangarébougou sollicité a levé une mission le mercredi 10 avril dernier pour aller interpeller le féticheur et ses enfants et puis libérer par la même occasion, Djénéba qui a pu reprendre enfin le chemin des classes. 

Dans certains milieux de nos jours encore, c’est la procédure normale de demande en mariage. Mais la modernité faisant, ceci devient une infraction en ville. Que les temps changent.

 

Denis Théra

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *