Détaché dans son enclos à Kayes N’di cram-cram : Moussa retrouve son bœuf dans une cour à Hamdallaye

Ousmane Coulibaly, boucher de son état et ses deux complices ont été interpellés le samedi 12 septembre dernier par la police du 2ème arrondissement pour suspicion de vol de bovidé. Ils avaient détaché et fait déplacer de cram-cram à Hamdallaye, un bœuf qu’ils s’apprêtaient à égorger.

incroyable vrai logo faits diversMoussa Mallé, orpailleur  domicilié à Kayes N’di Cram-Cram et les siens  avaient constaté la nuit de samedi 12 septembre  dernier, que leur veau de 2 ans avait été détaché dans son enclos et délocalisé par des inconnus. Ils ont alors suivi ses traces jusqu’à  Kayes N’di Hamdallaye où ils l’ont vu attacher  dans une cour. Ils se sont mis de côté pour savoir ce qui va se passer. Peu après,  arrivent  deux hommes  qui seront identifiés plus tard comme Samba Diop et Mama. Ils portaient un coupe- coupe et un seau. Ils sont suivis d’Ousmane Coulibaly, le boucher. 

A qui appartient le bœuf ? Demandent Moussa et ses compagnons à Ousmane. Il dit l’ignorer. Pourquoi lui et les autres portent-ils un coupe-coupe et un seau ? Le ton monte. Tout laisse croire que le boucher et sa suite allaient égorger le bœuf, mais ils ne le reconnaissent pas. Les agents du  commissariat de police du 2e arrondissement sollicités, ont interpellé puis déféré le boucher et ses complices.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.