Déclaration politique du Groupe RPM : «Le Groupe Parlementaire RPM accompagnera toutes les actions de stabilisation des régions Nord du pays»

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur le Représentant du Gouvernement du Mali; Honorables députés,Faits divers

Mesdames et messieurs;

A I’entame de nos propos, qu’il me soit permis au nom du Groupe parlementaire. RPM, d’adresser mes sincères et vifs remerciements à I’ensemble du peuple malien dont la sagesse et la détermination ont permis la bonne tenue des élections présidentielles et législatives.

Après les profondes et douloureuses crises sécuritaires, politiques et sociales que Ie Mali vit depuis deux difficiles années, ces élections marquent Ie retour à I’ordre constitutionnel normal. Elles ouvrent en même temps, la voie pour Ie Mali de reconquérir sa place dans Ie concert des Nations.

Le Groupe Parlementaire RPM, à cet effet, adresse ces chaleureuses félicitations au Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA dont Ie plébiscite fait la preuve si besoin en était qu’il incarne les vertus du peuple qui avait soif de changement qualitatif.

Par la même occasion, Ie Groupe Parlementaire RPM, félicite I’ensemble des Députés élus et ici présents pour la confiance placée en eux par les populations. La quête du bonheur du Peuple dans I’ Honneur nous interpelle et nous oblige à œuvrer ensemble dans la confiance et a toute épreuve.

Au Président de l’Assemblée Nationale, Ie Groupe adresse ses félicitations pour Ie choix porté sur sa personne. Le Groupe ne sera jamais avare de ses idées pour la réussite de la mission du Président de l’Assemblée Nationale.

Monsieur Ie Président de l’Assemblée nationale, Honorables députés, Mesdames et messieurs;

C’est dans un contexte économique, politique et social difficile que se sont déroulées les élections que nous venons de vivre et qui nous ont valu d’être ici. Certes, la situation s’améliore déjà mais les défis restent grands et multiples.

Certains de ces défis revêtent un caractère exigeant de préoccupations nationales de premier ordre, notamment la sécurité, la paix, la réconciliation, la reconstruction du tissu social, I’amelioration du cadre de vie des populations, I‘employabilité des jeunes, la promotion du genre et I’expression concrète de la solidarité.

Ces soucis doivent désormais appartenir aux mauvais souvenirs. Les maliens et les hôtes du Mali ont droit légitimement de vaguer librement de jour comme de nuit sur toute I‘étendue du territoire à leurs occupations.

La réconciliation est une impérieuse nécessité après la rupture du tissu social occasionnée par la guerre. Notre pays a besoin que la vérité soit dite, que justice soit rendue et que les responsabilités soient situées. C’est à ce prix que naîtra un Mali nouveau qui verra tous ses fils réconciliés entre eux, avec leur histoire et avec leurs traditions. II s’agit d’un Mali respectueux du passé mais résolument tourné vers un avenir radieux et déterminé à réécrire une nouvelle page de I’histoire de l’Afrique.

La prise en compte de ces préoccupations majeures répondra, nous en sommes sûrs, aux attentes fortes du peuple malien tourné résolument vers le changement. Cette espérance a valu au Président Ibrahim Boubacar KEITA, son plébiscite aux élections présidentielles passées.

Monsieur Ie Président de l’Assemblée nationale, Honorables députés, Mesdames et messieurs;

Au regard de ces exigences, Ie Groupe Parlementaire RPM s’inscrit dans Ie soutien sans équivoque au Président de la République avec sa noble vision d’assurer Ie bien être de toutes les maliennes et de tous les maliens afin de faire du Mali un véritable havre de paix, de solidarite agissante et un modèle de pays de bonne gouvernance en Afrique.

Chers Collègues Députés,

Dans Ie respect des valeurs et des différences d’opinion, Ie groupe parlementaire RPM s’inscrit résolument et solidairement avec tous les autres groupes de l’Assemblée Nationale dans la réussite des missions collectives sacrées qui engagent tout Député, c’est-a-dire la défense des intérêts du peuple.

Le développement du Mali demeure et demeurera une œuvre exaltante dans laquelle, la lucidité dans les choix, la recherche de la vérité et la constance de sincérité dans les comportements doivent être de mise.

II nous faut traduire en acte, Ie concept si cher au Président de la République «Pour I’Honneur du Mali, Pour Ie Bonheur des Maliens» :

Pour I’Honneur du Mali, iI s’agit entre autres de :

– La réconciliation nationale vraie de toutes les composantes ethno sociales du Mali dans Ie cadre d’un dialogue inclusif ;

– L’adoption de la loi de programmation et d’orientation militaire et sa mise en œuvre effective afin que plus jamais ce qui s’est passe, ne se répète ;

– La lutte contre la corruption et la délinquance financière (I’assainissement de la vie publique) ;

– Une bonne, saine et équitable distribution de la justice;

Quant au Bonheur des Maliens, des efforts conséquents sont à mettre sur:

– La création d’emplois

– Le lancement de la couverture maladie universelle ;

– L’amélioration de la qualité de I‘éducation a travers la formation initiale et continue des enseignants a tous les niveaux;

– Le développement de I’agriculture performante grâce a la maitrise des facteurs et techniques de production non seulement pour I’autosuffisance alimentaire mais aussi pour la création de devises à travers la conquête des marchés extérieurs ;

– La fourniture en eau potable des centres urbains, villages, fractions et hameaux les plus reculés ;

– Le développement des infrastructures routières;

– La lutte contre la pauvreté grâce à la création de la croissance et des richesses en faveur des groupes vulnérables notamment les jeunes et les femmes;

– La politique volontariste de promotion des femmes et des personnes handicapées.

Résolument engagés dans cette voie, les Députés RPM décident de créer Ie groupe parlementaire RPM, fort de 70 membres.

Le groupe parlementaire RPM se veut être Ie socle de la majorité parlementaire avec I’ambition d’être Ie creuset de toutes les bonnes initiatives pour I‘élévation du niveau des débats, Ie professionnalisme dans les activités parlementaires et Ie respect de la différence telle qu’exige une Assemblée Nationale digne du grand peuple du Mali.

Monsieur Ie Président de l’Assemblée Nationale, Honorables députés, Mesdames et messieurs;

D’ores et déjà, Ie groupe RPM salue et soutient Ie Gouvernement pour les actions menées et celles en cours à savoir :

– La tenue des états généraux sur la décentralisation ;

– Les assises nationales sur Ie Nord;

– Les initiatives diplomatiques pour la recherche de la paix ;

– La lutte contre la corruption et les initiatives relatives à I’assainissement des finances publiques ; pour ne citer que cela.

Le Groupe Parlementaire RPM accompagnera toutes les actions de stabilisation des régions Nord du pays. II ne s’agira plus de signer des accords de paix pour répondre à un problème circonstanciel, ni de mener des politiques de la petite semaine en créant ça et à là des projets de développement budgétivores et improductifs déformant au passage les élites locales par Ie gaspillage de deniers publics, ni de mener des actions sans lendemain en jetant quelques fusils aux flammes. II s’agira plutôt, par une décentralisation poussée, responsable et approfondie de gérer Ie destin des populations a la base dans Ie cadre d’un partenariat sincère avec les vrais acteurs du développement.

Je ne saurai terminer sans rappeler ces mots de notre regrette, ancien Président du Groupe parlementaire RPM, feu I’honorable Kadari Bamba, lors de I’intervention et I’explication de vote de I’intergroupe parlementaire Espoir 2002, suite a la déclaration de politique générale de Son Excellence Monsieur Ahmed Mohamed Ag HAMANI, Premier Ministre d’alors, Chef du Gouvernement, présentée Ie 17 décembre 2002 devant l’Assemblée Nationale ; je cite :

«Penser ce que I’on dit, dire ce que I’on pense et faire ce que I’on dit, voilà ce que Ie peuple attend aujourd’hui de ses dirigeants politiques qui doivent mettre I’honneur au premier rang de leurs comportements, pour nous, rien ne vaut Ie Mali».

Je vous remercie.

Source: Les Echos du Parlement

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *