Couvre-feu à Bamako : Deux éléments de la Garde Nationale pris en flagrant délit de braquage à Kalaban-Coura

En tentant de braquer une boutique, sise à Kalaban-Coura en commune V, non loin de l’Hôtel Sogolon, deux éléments sans foi ni loi de la Garde Nationale ont été arrêtés dans la nuit du dimanche 29 mars dernier.

Profitant  du couvre-feu décrété par les plus hautes autorités dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, ces deux porteurs d’uniforme ont tenté de braquer une boutique, mais sans succès.

Selon les informations, vers 21heures 50 minutes dans la nuit du dimanche dernier,  4 individus dans une Toyota Eto’o  immatriculée ‘’GRM’’  ont procédé à une opération de braquage.

Deux éléments ont pointé leurs armes sur le boutiquier qui a crié, les deux autres ont pris la clé des champs, laissant derrière eux les  deux premiers descendus sur place, qui seraient selon les mêmes sources des éléments de la Garde Nationale issues de la promotion 2008 et 2012.

À en croire des sources, ces 2 agents sont  des récidivistes dans les braquages à mains armées.

Pendant qu’une foule déchaînée préconisait de lyncher à mort les deux bandits appréhendés, un autre élément de la garde issue de la famille d’un ancien combattant, dans le voisinage, s’est interposé pour appeler le 11e arrondissement qui s’est rendu sur les lieux avec la Forsat.

La Rédaction

Source: Nouveau Réveil

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *