Cour d’Assises : pour avoir tué un boutiquier, Salif Sylla, Kaly Konaré et Fousseyni Koné condamnés à la peine de mort

Inculpés pour : « association de malfaiteurs, assassinat, vol qualifié, détention et consommation de stupéfiants », Salif Sylla dit Baba le Beau, Fousseyni Koné et Kaly Konaré ont été condamnés à mort par la cour d’Assises de Bamako, la semaine dernière.

A Kati, dans la région de Koulikoro, en avril 2018, les sieurs Salif Sylla dit Baba le Beau Kaly Konaré, Moussa Mariko, Mohamed Traoré alias Momo, Demba Traoré et Guimba Diallo, ont été jugés dans la mort de Drissa Fané, un boutiquier à Kati. Selon l’arrêt de la Cour, après avoir reçu des coups de marteaux sur la tête, Drissa Fané est mort et son corps jeté derrière sa boutique avant que ses bourreaux n’emportent une moto et divers objets de valeur.

A s’en tenir à l’arrêt de la cour, les auteurs, surtout Salif Sylla dit Baba le Beau, Fousseyni Koné et Kaly Konaré ont agi alors qu’ils étaient sous l’emprise de boissons alcoolisées ainsi que d’autres substances enivrantes. Selon notre source, les bourreaux se sont rendus dans la boutique du nommé Drissa Fané en une nuit d’avril 2018. Leur intention : voler des biens. Arrivé à destination, Salif Sylla braque son arme sur Drissa Fané. Entre temps, les trois autres ont récupéré les sommes d’argent qu’ils ont trouvées sur place ainsi que d’autres objets.

Cette situation va se tourner en vinaigre au moment où Salif s’aperçoit que Drissa le reconnaissait. Il se saisit d’un marteau et donne un coup violent sur la tête du boutiquier. Comme si cela ne suffisait pas, Kaly Konaré se mêle à la danse. Les coups se multiplient sur la tête de la victime qui s’écroulent rapidement. Quant à Fousseyni et Moussa, ceux-ci ont trainé le corps sans vie de Drissa pour le jeter derrière la boutique avant que les malfaiteurs emportent une moto, divers objets et de l’argent, a-t-on lu dans l’arrêt.

Juste au lendemain de la scène, le corps sans vie de la victime est découvert par le public qui fait recours à la police. Les investigations ouvertes ont aussitôt abouti à l’interpellation de Mohamed Traoré, Demba Traoré et Guimba Diallo qui nient leur participation à l’action. Suite à l’approfondissement des enquêtes, Salif et ses co-accusés ont été interpellés.

Malgré toutes les dénégations de la part de Salif, Kaly Konaré et Fousseyni Koné, les allégations de Moussa Mariko ont permis de découvrir la vérité. Les quatre ont été poursuivis et inculpés pour « association de malfaiteurs, assassinat, vol qualifié, détention et consommation de stupéfiants ».

Suite au délibéré, les juges de la cour d’Assises de Bamako ont retenu la peine de mort contre Salif Sylla dit Baba le Beau, Kaly Konaré et Fousseyni Koné. Quant à Moussa Mariko, celui-ci a eu droit à 5 ans d’emprisonnement, dont la moitié avec sursis.

Mamadou Diarra

Source: LE Pays- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *