Commune II du district de Bamako : Les éléments du 3ème Arrondissement démantèlent un réseau de malfaiteurs

Pour association de malfaiteurs, vol à main armée, agression, détention illégale d’arme à feu, Cambriolage, vagabondage et complicité, les éléments du 3ème Arrondissement viennent de mettre la main, dans la nuit du 8 au 9 juin 2019, sur les éléments d’un grand réseau de voleurs de moto et divers dont B D dit « BAH » ou « Incassable », M T dit « TIDJO », Z D, Z S dit « KAKA », L C dit « Immortel », A K S et S S dit « BANGADJI ». Ils sont coauteurs de plus d’une douzaine de cas de vol de motos « Djakarta » et autres dont les plaintes se sont multipliées juste après arrestation. Actuellement, ils ont été déférés au Tribunal de grande instance de la Commune II où ils sont placés sous mandat de dépôt.

 

Les faits à la nuit du 08 au 09 juin 2019 aux environs de 03 heures, où la population de la Commune II du District de Bamako a pris en flagrant délit de braquage, un récidiviste notoire déclarant se nommer M T dit « TIDJO », réputé dans le domaine de braquage, de vol à main armée et de cambriolage qui était activement recherché par les unités d’enquêtes des forces de sécurité pour les infractions ci-dessus indiquées. Interrogé les limiers du 3ème Arrondissement, le nommé M T dit « TIDJO » a reconnu les faits qui lui sont reprochés tout en dénonçant les nommés B D dit « BAH » ou « Incassable », Z D, Z S dit « KAKA », L C dit « Immortel » et A K S comme ses coauteurs et complices. Il a également cité le nommé S S dit « BANGADJI » comme le receleur. Après leur interpellation par la police, ont reconnu en partie les faits qui leur sont reprochés.

C’est ainsi que les investigations des limiers ont permis de saisir provisoirement trois motos « Djakarta » trouvées en possession du nommé B D et ses acolytes dont les numéros de cadre correspondent :*CHLC9*J0715656*, LP5X CHLCX *GO7121130* et LP5X CHLC4* H0765083*. L’un des plaignants se nomme S T qui déclare avoir été braqué, dans la nuit du 6 au 7 juin 2019 vers 22 heures, sur ma moto Djakarta correspondant au numéro de cadre LP5X CHLC1 *E0363968* par une arme par trois individus sur deux motos Djakarta au niveau de l’usine Barka Tigui en Zone Industrielle où il faisait sombre. Un autre plaignant D C  affirme avoir victime du retrait de sa moto Djakarta correspondant au numéro de cadre LP5X CHLCX *G0712130* dans la même nuit au niveau du Centre Secondaire d’Etat Civil de Niaréla par quatre individus sur deux motos Djakarta. Un autre A K relève que courant le mois de ramadan 2019 vers 04 heures 30 minutes sans pouvoir me souvenir de la date exacte, qu’il a croisé trois individus sur une moto Djakarta au Quartier Sans Fil non loin de la Direction Commerciale de la SOTELMA qui l’ont brandi l’arme afin de le déposséder de sa moto. Abdoulaye Konaré aussi explique qu’il a été victime de vol des habits après son mariage en 2017, où il avait déménagé à la Zone Industrielle près de la Manutention Africaine Mali. Après une période de garde à vue, ces malfaiteurs ont été déférés au Tribunal de grande instance de la Commune II où ils sont placés sous mandat de dépôt. 

Moussa Dagnoko

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *