Commissariat du 14ème arrondissemento Une bande spécialisée dans le cambriolage des véhicules mis hors d’état de nuire

Les hommes du Commissaire Divisionnaire Kadiatou dite Kady Tounkara ont mis hors d’état de nuire un duo de voleurs qui semait la terreur à Hamdallaye ACI 2000. Il s’agit de l. Sanogo et A. Diarra

Depuis plusieurs jours, le commissariat du 14ème arrondissement ne cessait d’enregistrer des plaintes, relatifs aux cambriolages des véhicules commis fréquemment les vendredis pendant l’heure de la prière du « Jummah ».

Suite à ces plaintes et munie des instructions des plus hautes autorités, dans le cadre de la lutte contre la recrudescence de l’insécurité dans le District de Bamako et ses alentours, surtout en cette veille de la fête des moutons, le Commissaire Divisionnaire Kady a fermement instruit aux éléments de sa Brigade des Recherches d’accentuer les rondes et patrouilles dans les secteurs relevant de sa compétence. C’est ainsi que le vendredi 2 août, aux environs de 11h30 minutes, suite à une dénonciation d’un citoyen désirant garder l’anonymat, une équipe conduite par le Lieutenant Mahamadou Kébé s’est rendue devant la mosquée du super marché Mille et une Merveilles, sis à Hamdallaye ACI 2000.

Là, ils ont interpellé deux individus du nom l. Sanogo, âgé de 40 ans, domicilié à Sébénikoro et l. Sidibé, âgé de 25 ans, employé de commerce, domicilié à Lafiabougou, à bord d’une voiture de marque Toyota Corolla de couleur blanche, immatriculée BA-5141-MD, s’apprêtant à commettre leur forfait hebdomadaire. Conduits au Commissariat et interrogés sommairement, ils n’ont pas tardé à passer aux aveux. Selon eux-mêmes, ils n’opèrent que le jour Saint du vendredi. Leur modus operandi consiste à se rendre dans les mosquées, précisément aux heures de prière, dans le seul but de dévaliser les véhicules des fidèles musulmans. Ainsi, ils profitent de l’inattention des passants pour défoncer avec des clefs « passe partout »les véhicules ciblés.

A l’issue de leur interrogatoire, ils ont cité le nom d’un certain A. Diarra, à qui ils bazardaient leurs butins. Ce dernier, par la suite, a été déniché et mis également à l’arrêt. Les investigations et perquisitions menées dans leur domicile respectif ont permis de saisir un autre véhicule et 37 ordinateurs portables et un trousseau d’une centaine de clefs de véhicules.

En attendant la clôture de l’enquête et leur éventuel déferrement devant le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune IV du District de Bamako, aux fins de droit, les plaintes contre eux continuent de pleuvoir au Commissariat du 14ème Arrondissement.

Un ouf de soulagement pour les fidèles musulmans d’Hamdallaye ACI 2000.

O. BARRY

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *