Commissariat de police du 14ème arrondissement : Le chef d’un gang spécialisé dans les braquages avec des gaz anti-agression mis hors d’état de nuire

Les hommes du Commissaire divisionnaire de police Kadiatou dite Kady Tounkara en charge du Commissariat de police du 14ème arrondissement viennent de mettre le grappin sur le chef d’un gang spécialisé dans les braquages avec des gaz anti-agression. Il rodait dans un des secteurs de Hamdallaye ACI 2000 en attente de sa prochaine victime.

e sources policières, dans la nuit du dimanche 31 mai dernier aux environs de 03 heures du matin, sur dénonciation d’un informateur qui a requis l’anonymat et faisant état de la présence d’un individu suspect qui rodait dans un des secteurs de Hamdallaye ACI 2000 (commune IV du district de Bamako), les éléments de la Brigade de recherches du 14ème Arrondissement, sous la conduite du Lieutenant de police Mamadou Kébé, se sont transportés sur les lieux afin de constater la présence du suspect et procéder éventuellement à son interpellation.

Sur place, l’équipe a constaté effectivement que le suspect en question était en train de roder certainement dans l’attente d’une potentielle victime. Ainsi, les limiers ont mis une stratégie en place pour le surprendre et l’appréhender. Celle-ci a été effectivement payante car l’individus est tombé dans le panneau.

Conduit au Commissariat et interrogé sommairement, il a tenté, dans un premier temps, de noyer le poisson dans l’eau. La détermination des enquêteurs leur permettra de savoir qu’il planifiait une opération de braquage. Aussi, il ressort des investigations qu’il est très bien connu des services de police pour des cas de braquage.

Après une perquisition menée à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé trois motos de provenance douteuse et trois gaz anti agression. Face à l’évidence de ces découvertes, il a changé de stratégie en passant aux aveux. C’est ainsi qu’il a dénoncé trois de ses acolytes, qui ont malheureusement pris la clé des champs après avoir appris les échos de son interpellation. Toujours selon nos sources, les recherches sont en cours afin de dénicher ses complices et de les mettre à la disposition du Parquet de la Commune IV du district de Bamako, aux fins de droit.

Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *