CHU GABRIEL TOURÉ: « Aucun patient n’a été égorgé »

Beaucoup d’internautes ont appris, le jeudi 27 février 2020 avec horreur des rumeurs qui faisaient état d’un patient du centre hospitalier et universitaire (CHU) Gabriel Touré de Bamako qui aurait été égorgé par un agent de santé.

Après nos investigations, plusieurs sources ont démenti cette information en l’occurrence l’autorité hospitalière. En réalité, il s’agit d’un patient admis, le 25 février 2020 au CHU Gabriel Touré pour des difficultés respiratoires. Après la radiographie, des  obstacles ont été observés dans le thorax. Ce qui a occasionné, le 26 février, une trachéotomie (ouverture de la gorge pour laisser passer l’air) devant l’incapacité respiratoire du patient. Malheureusement le décès du malade est survenu peu de temps après l’intervention et cela après 02  jours d’hospitalisation, malgré les efforts de l’équipe médicale pour lui sauver la vie. Lire la suite sur aumali…

 

Nous y reviendrons.

Abdrahamane Diamouténé  

Source: l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *