Cambriolage des hôtels chinois en commune II : Le récidiviste Tidiane Alfousseini Maïga dans les griffes du 3è arrondissement

Les hommes du commissaire divisionnaire, Mamoutou Dembélé, en charge du 3è arrondissement viennent de cueillir un bandit de grand chemin du nom de Tidiane Alfousseini Maïga connu sous le sobriquet de  » Djitio « . Ce coup de filet est intervenu dans la nuit du 4 mai dernier aux environs de 21 heures au domicile du malfrat dans le quartier populaire de Bougouba. Le nom de ce bandit a été cité dans plusieurs cambriolages d’hôtels chinois dans la commune II du district de Bamako.

 

Aux dires du chef de la brigade de recherche du 3è arrondissement,  l’inspecteur principal Soungalo Oumar Diarra, ces derniers temps, le nom de Tidiane Alfousseini Maïga a été cité dans plusieurs cambriolages en commune II. Dans la journée du 25 avril dernier, l’hôtel  » Panda  » sis à Niaréla  a été cambriolé et les malfrats ont emporté la somme de 1500 000 FCFA, une carte bancaire, des documents de voyage de la promotrice.

 incroyable vrai logo faits divers

C’est ainsi que le gardien de ces installations hôtelières, Bakary Traoré, un agent de la société de gardiennage  » Boul sécurité «   a été conduit au commissariat de police du 3è arrondissement.

 A l’interrogatoire, ce dernier a reconnu être le commanditaire de cette opération en complicité avec le gang de Tidiane Alfousseini Maïga.  L’inspecteur principal Soungalo Diarra a déclaré que c’est ainsi, qu’il a mis son réseau de renseignement en branle pour capturer le bandit de grand chemin.

 Le 4 mai dernier, aux environs 21 heures, il a été informé par son réseau de la présence de Tidiane Maïga à son domicile à Bougouba. Immédiatement, une équipe a été dépêchée pour le cueillir et le conduire au commissariat de police du 3è arrondissement. C’est à l’interrogatoire que Tidiane Alfousseini Maïga, a reconnu avoir été poursuivi en 2002 pour association de malfaiteurs puis mis en liberté par la justice.

 En 2005, il a été encore poursuivi par la justice pour vol d’un coffre-fort et condamné à 10 ans de réclusion. Il sera ensuite remis en liberté en 2011.

Rappelons que le nom de Tidiane a été cité dans plusieurs affaires de cambriolage notamment dans la nuit du 11 novembre 2013 au domicile de Mohamed, un résident du quartier populaire de l’Hippodrome où le butin emporté était de 23 millions de FCFA et des bijoux en or.

 Les 5 malfrats avaient fait irruption dans ce domicile et ligoté le gardien Yoro Diakité avant de passer à l’acte. Il est également impliqué dans le cambriolage de l’hôtel  » Siècle  » sis à Quinzambougou où une importante somme d’argent a été emportée. Le brigand Tidiane Alfousseini Maïga sera présenté au procureur de la commune II dans les jours à venir pour répondre de ses actes.

Cleophas TYENOU

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *