Brigade spéciale contre la fraude de la douane : 143 kg d’or d’une valeur de plus de 4 milliards de FCFA saisies

La douane malienne a saisi le mois dernier, entre Siby et Kourémalé, quelques 88 lingots d’or, équivalent à 143 kg, d’une valeur estimée à plus de 4 milliards de F CFA. Cet exploit est l’œuvre des éléments de la Brigade spéciale de lutte contre la fraude et la criminalité transfrontalière, bases à Bancoumana. Cette brigande est dirigé par l’inspecteur des douanes, Nouhoum Koné.

D’importante quantité du métal précieux a été retrouvée à bord d’un véhicule de marque Toyota “Hilux” d’immatriculation guinéenne à bord duquel se trouvait deux individus, qui se dirigeait vers la frontière entre le Mali et la Guinée. Les deux passagers du véhicule ont été appréhendés.

La fréquence de voyages du véhicule sur l’axe Bamako-Kourémalé, plus l’heure de sa sortie (5 h du matin), a installé un doute chez les agents douaniers, selon le lieutenant-colonel Ahmadou Sanogo, directeur des renseignements et des enquêtes douanières. Le véhicule sera traqué et immobilisé par les douaniers qui découvrent des lingots d’or dissimulés sous les sièges arrière de la cabine du pick-up.

Le directeur des renseignements et des enquêtes douanières n’exclut pas après cette saisie record la thèse d’un réseau de trafic d’or. L’enquête va déterminer l’origine et la destination de l’or saisi a indiqué M Sanogo. Il a en outre affirmé que les investigations en cours détermineront les éventuelles connexions tant sur le plan national qu’international.

Sur la suite du traitement de cette affaire, le lieutenant-colonel Ahmadou Sanogo déclare que cela dépendra des résultats de l’enquête. En effet, si l’enquête détermine que ce trafic est l’œuvre d’un réseau de blanchissement, les sanctions seront très lourdes. Elles pourront aller de fortes amendes assorties à une confiscation pure et simples des lingots. Le  chef des renseignements et des enquêtes douanières, cette affaire sera traitée de façon exemplaire et de manière  diligente.

Ce remarquable travail des agents de terrain a été salué par la hiérarchie douanière. Le directeur général adjoint de la douane, le colonel-major Amidou Facourou Bakhaga a salué “la dextérité” avec laquelle les agents ont mené cette saisie record. Le contrevenant répondra de l’infraction douanière. “La présente saisie est assez révélatrice d’autant qu’il y avait des rumeurs et soupçons sur l’existence d’une organisation criminelle qui exporterait de l’or du Mali à l’insu des autorités douanières”, dira-t-il.

Il a ensuite rappelé que l’une des missions fondamentales de la douane, en plus de faire des recettes, est de protéger l’économie. “C’est dans ce cadre que nous organisons la lutte contre la fraude et la criminalité transnationale. Il y a eu beaucoup de saisies cette année : des stupéfiants, plusieurs fois de l’or par les services des brigades sur  différents axes”, a-t-il conclu.

 La Rédaction

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *