Braquage à Sébénikoro : Deux sur les auteurs aux arrêts !

Le 28 janvier dernier, une boutique Orange Money à Sébénikoro a été la cible de trois malfrats. Au cours de leur opération, l’un d’eux a été blessé par balles. Ce détail a permis aux experts du ministère de la Sécurité et de la Protection civile de mettre le grappin sur lui. Des instructions fermes ont été données aux différentes brigades de recherche des commissariats de police de surveiller les admissions des blessés par balles dans les hôpitaux et autres centres de santé du district de Bamako.

Le cas d’un jeune admis en soins d’urgence au Chu Gabriel Touré attira leur attention. L’intéressé a déclaré avoir été victime de braquage et que ses agresseurs ont emporté sa moto. Répondant au nom de Yamoudou Traoré, il est âgé de 23 ans et vendrait des produits divers à Djicoroni Para. Perspicaces, les enquêteurs des 1er et 9ème arrondissements le cuisinèrent  et parviennent rapidement à mettre le grappin sur son complice Abdoulaye Kanté, qui n’était d’autre que celui qui l’avait conduit à l’hôpital.

Les équipes de la Brigade anti-criminalité sont appelés en appui pour effectuer des descentes dans les secteurs environnants de l’attaque. D’éléments compromettants sont découverts chez le suspect blessé au cours d’une perquisition. La chaussure que le jeune Yamoudou Traoré portait la nuit de l’attaque a été retrouvée chez lui. Les redoutables enquêteurs de la Police ont fait une exploitation judicieuse de la vidéo de surveillance avait filmé toute la scène.

Cette célérité avec laquelle les bandits ont été mis au gnouf dénote du professionnalisme de plus en plus avéré de nos services de Police.

La Rédaction

Source: Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *