Bamako Segou : l’axe enregistre de plus en plus de cas d’accidents

Les localités situées sur l’axe Bamako-Ségou enregistrent de plus en plus de cas d’accidents avec mort d’homme. Les raisons sont essentiellement imputables à l’excès de vitesse des conducteurs.

route-circulation-voie

Les bus, voitures et même les gros porteurs traversent les différentes localités à des vitesses frôlant les 100 km/heure. Du coup, les populations riveraines sont dangereusement exposées aux risques d’accidents. A la veille de la fête de Tabaski, un agent de la CMDT de Fana a perdu la vie en voulant éviter un bus qui roulait à vive allure. Pas plus tard que le vendredi 16 septembre à la tombée de la nuit, un jeune garçon et son frère se sont fait renverser par un bus. La semaine dernière, un cycliste perdait la vie à Fana, après avoir été percuté par le véhicule d’un particulier dont on tairait le nom. Des mesures urgentes doivent être prises par les autorités compétentes pour limiter cette hécatombe favorisée par le bitumage de la voie.

Dily Kane

 

 

Source: Le challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *