Autorités intérimaires à Tombouctou : Boubacar Mahamane Maiga au four et au moulin : « il faut que nous nous donnions la main pour recoudre le tissu social»

Les difficultés de la mise en application se sont révélées à tous les niveaux. Principalement dans les régions du Nord, cela a même entrainé des mouvements de foules et de morts. A Tombouctou, les choses ont pris subitement d’autres tournures avec le choix de ceux qui piloteront les affaires de la cité mystérieuse. Ils sont connus, parmi eux, un jeune sage, combatif, influent et honoré.

faits divers incroyable vrais possible realite

Tous les jeunes, dans leur grande majorité de la cité des 333 saints (Tombouctou), connaissent et reconnaissent les efforts incommensurables de Boubacar Mahamane Maiga connu sous le sobriquet de (JANSKY). C’est déjà impossible de pouvoir retracer le parcours atypique d’un jeune qui fait le combat de la constance et de l’ambition pour le salut la cité mystérieuse.

« La légitimité et l’expérience »

La crise que le Mali a connue a beaucoup affecté le nord. Certes, il y a eu des déplacés et des refugies, mais la résistance intérieure avait des concepteurs parmi lesquels cet intrépide produit de l’Adema PASJ. Jansky était un des poumons du Conseil National de la Jeunesse. Son parcours l’a mis au-dessus d’une panoplie d’autochtones qui ont été choisis selon leur moralité. Dans une ville comme Tombouctou, le choix d’un tel gladiateur ne surprend personne. Résister hier et servir aujourd’hui, c’est le credo de jansky pour le développement de la ville de feu Mahamane Alassane Haidara.

« Son dévouement pour les causes de la ville »

L’homme avait de la prophétie ; depuis 2002, il est au cœur du comité de jumelage Saintes (France) et Tombouctou (Mali) dont il est le secrétaire administratif. L’accord de paix même propose cette forme de gestion entre les régions du Mali et d’autres régions ou villes d’ailleurs. Vice-président du conseil régional de Tombouctou depuis 2002. Le parcours de B.M.M est aux allures d’un leader de vision, analyste et prévoyant. En 2010, quand l’aube de l’horreur s’annonçait, il créait le « Mouvement Alternative pour un Mali Debout » dont il est le président.

En 2011 déjà ; il engage la riposte intellectuelle contre les oppresseurs dans le collectif « sauvons Tombouctou » contre l’occupation. Au moment où les dissensions et les tensions battaient leur plein sur l’unité et l’unicité du Mali, il lance avec d’autres patriotes locaux le collectif « Une voix pour Tombouctou » JANSKY est également Secrétaire général de la Commune rurale de Salam avec son Master en MPO Consultant.

« La tâche qui l’attend. »

En le joignant depuis Tombouctou, il est fier d’avoir été honoré du choix porté sur lui : « C’est le couronnement de mes efforts et de mes luttes qui m’ont valu cette désignation que j’accepte avec fierté et dignité mais aussi avec le sentiment pas que la mission est accomplie, mais qu’elle est en cours d’accomplissement. »

Aujourd’hui il connait déjà les défis qu’il faut relever et en expert de la zone et de la situation il nous dit ceci : « la tâche d’abord, c’est la sécurité, ce à quoi on est en train d’assister, c’est vraiment un repli identitaire qui s’accentue. Aujourd’hui la prolifération des groupes ethno-raciaux qui sont en train de semer l’insécurité. Il faut qu’on rétablisse la sécurité pour permettre la libre circulation des personnes. Egalement nous œuvrons au retour des refugies et il faut que les conditions soient créées. »

Avec l’accompagnement des pouvoirs publics, la tache se fera au poignet du sacrifice. L’amour de la ville natale que l’homme a toujours défendue est encore vif. A lui tout seul, Boubacar Mahamane Maiga, JANSKY, force l’admiration. Son adhésion, sa diplomatie, sa disponibilité et son sens de l’écoute sont des atouts que doivent exploiter le gouvernement à travers ses structures déconcentrées pour l’atteinte des objectifs connus de tous.

Najim Baba Cissé

Source: Le Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *