Amour ou folie ? : Il se fait lyncher par le mari de la femme

Le 7 mai 2019 à Kabala Est, Karim Diarra s’est fait lyncher par M K le mari de A C son amour éternel. Quand on dit que l’amour est aveugle, les gens n’y croient pas, or c’est purement vrai. Les faits ici se sont déroulés à Kabala Est. En effet, Karim Diarra la victime ne  jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Pourtant, il était tombé fou amoureux de A C. Et cela, bien avant le mariage de cette dernière.

Karim Diarra se battait pour conquérir le cœur de cette jeune dame et malheureusement pour lui A C  était Marié à M K en 2017. Malgré cela, chaque jour et à chaque moment, Karim Diarra venait s’arrêter devant la maison où A C vit avec son mari. Souvent, il restait là, pendant des heures dans le seul espoir de voir AC. Quand M K a  fait ce constat, automatiquement il a déposé une plainte contre Karim pour harcèlement contre sa femme. Karim fut interpellé par le commissariat de Kalaban Coro, au moment où il devait être déféré, c’est le plaignant M K lui-même qui est venu  supplier la Police pour retirer sa plainte, car il s’est rendu compte qu’ils sont du même village…

Depuis le début de ce Ramadan Karim Diarra a repris ses habitudes et cette fois-ci, de façon violente. En effet, il venait s’arrêter dans le carré, fixé la maison de MK puis faire des grosses injures, arguant, qu’il est venu chercher sa femme. Le mari d’A C ayant appris cette nouvelle, s’est rendu une fois de plus au Commissariat de Kalaban Coro pour signaler les faits. Les agents, lui ont dit de partir et dès que l’individu sera sur place, de les d’alerter pour qu’il vienne l’arrêter

C’est ainsi que dans la nuit du 6 au 7 mai, MK et quelques personnes se sont rendus chez le père de Karim Diarra en lui disant que si jamais ils voient son fils dans tout le quartier de Kabala, ça chauffera. Pourtant, dans la matinée du 7 mai 2019, le pauvre Karim Diarra est venu sur son terrain de chasse avec une lance  Pierre et un coupe-coupe. Dans la foulée, quand AC l’a aperçu, cette dernière a fait appel à son mari MK et ce dernier est venu avec une équipe pour tenter de donner une leçon à Karim Diarra. Quand ils ont commencé à lui porter des coups, des passagers se sont mêlés dans la danse, car ses lyncheurs criaient au voleur…

Après leur forfait, ils ont emmené le coupe-coupe au commissariat pour témoigner qu’ils ont battu un homme armé. L’expérience des hommes du redoutable commissaire principal de Police Mounkoro a permis de trancher la situation. MK, AC, SB, et tous ceux qui ont porté des coups ont été mis aux arrêts et vont devoir répondre de leurs actes devant les juges, car ils avaient déjà prémédité la mort de Karim Diarra auprès de son père. Ils auraient pu appeler la Police, au lieu de se rendre justice.

Source: Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *