Affaire foncière : Le fils ainé de San Zou, Idrissa Traoré, au cœur d’un scandale foncier

Fils ainé du richissime opérateur économique, ZoumanaTraoré dit San Zou, Idrissa Traoré va-t-il profiter de cette position pour manipuler la justice ? En effet, pour payer la créance estimée à plus d’une centaine de millions de nos francs, de son débiteur, Tidiane Daf, Idrissa Traore lui propose sa parcelle de terrain du titre foncier n° 76241 et 76242, d’une superficie globale de 8h50a sise à Kabala-Koro. Sauf que notre pétrolier, après avoir touché la somme, refuse de remettre les deux titres fonciers. Il brise ainsi ce fameux dicton : « on ne saurait prétendre tirer deux bénéfices d’un seul œuf », c’est-à-dire vendre son terrain tout en restant en possession du titre foncier.

N’ayant d’autre option que de recourir à la justice, le sieur Daf attaque donc M. Traoré devant les tribunaux. Idrissa Traoré n’a pas daigné méconnaître les faits, mais au lieu d’amener le titre, il s’est engagé plutôt à restituer la somme à sa victime apparemment programmée.

C’est sur implication de son père, qui s’est également engagé à régler Tidiani Daf, qu’il fut libéré. Sauf que jusqu’ici il n’a payé qu’une portion de deux millions de Fcfa.

On se demande aujourd’hui ce qu’il fait de ses titres fonciers en question. Il a tout simplement tout laissé et continue de faire des victimes au passage ou peut-être les va-t-il hypothéqués auprès d’une banque de la place.

Nous reviendrons sur ce sinistre feuilleton judiciaire.

Amidou Keita

Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *