»Facebookan »: prix du pain, les religieux à la rescousse

À la faveur d’une conférence de presse animée ce samedi 12 janvier 2019, à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), les responsables de la Fédération syndicale des boulangers et pâtissiers du Mali (FSBPM) ont annoncé que la baguette de pain actuellement à 250 f et 150 F CFA devrait augmenter de 50 F CFA dans les prochains jours. Cependant en attendant son application, les associations de consommateurs du Mali protestent vivement contre cette éventualité sur les réseaux sociaux. Certains n’hésitent pas à lancer un appel aux religieux pour qu’ils agissent, comme ce fut le cas lors du module sur « L’éducation sexuelle complète ».

Votre facebookan du jour !

Togola Hawa SEMEGA : ‘’où sont les associations de consommateurs du Mali ?’’

Lorsqu’il y’a Augmentation du Prix du carburant, personne ne parle. Augmentation du Prix de la viande, personne ne parle. Augmentation du Prix du pain, encore une fois, silence radio.

Mais où allons-nous dans ce pays ? Où sont les associations de consommateurs du Mali ? Que fait la société civile ? Existe-t-il même une société civile digne de ce nom au Mali ? Nous ne pouvons pas indéfiniment rester passifs face ces situations. … Il est temps que la population malienne se réveille parce que sinon, nous risquons la déroute.

Sadou DOUMBO : ‘’peut-être que les religieux nous aideront sur ce coup-ci !’’

Nous ne sommes-nous pas déjà en déroute ! L’ASCOMA n’existe que de nom. Peut-être que les religieux nous aideront sur ce coup-ci !

Rokia Koné : ‘’Nous; Femmes devront agir !’’

Hummm ma belle, c’est ça le Mali. Lorsque, j’ai su que ce syndicat existait au Mali, j’ai failli tomber des nues. Peut-être que, nous Femmes devront agir !!!

Modibo Fofana : ‘’Kèlè Kotè’’

Kèlè Kotè Miss, le Mali avance seulement. On ne parle pas deh, car ça va au Mali. Les salaires augmentent tous les jours. Et Dieu qui a voulu cette augmentation aussi. Vas voir Haidara pour ‘’douaou’’ tu pourras supporter le prix du pain aussi. Dans le cas contraire, contente de la galette vendue à la poussière à Niamakoro.

Massiré TOUNKARA : ‘’gouvernants via les commerçants profitent de la passivité de la population’’

Je te jure, si tu leurs dis que le prix du pain a augmenté à la Mecque, tu vas les voir manifester tout de suite Aomar Hammouche. Les gouvernants, via les commerçants, profitent toujours de la passivité de la population pour «fixer» les prix comme ils veulent.

Si mes souvenirs sont bons dans les années 90 «on» a augmenté le prix de la viande de 1500 à 1750 FCFA. Les consommateurs n’ont pas acheté de viande. Et les prix sont revenus à la case départ.

Info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *