Troisième édition du One Planet summit et la première sur le continent 

L’Afrique n’est auteur que de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre 65% de sa population est  immédiatement touché par le changement climatique.  Une partie du sommet sera  donc attribuée   à la signature d’initiatives concrètes pour le continent. En majorité, des annonces sont secrètes mais certains contrats aideront les villes africaines à adhérer à l’énergie durable. Des projets seront créés pour rétablir les terres dégradées. Un expert indique «  C’est un continent en forte croissance, vulnérable, et c’est une bombe démographique. Il faut éviter qu’il se calque sur des modèles de développements polluants ».

Un connaisseur explique « On attend qu’elles arrêtent de financer   les énergies fossiles. Mais elles ont du mal à convaincre leurs actionnaires », lit-on

La banque africaine de développement promet de son coté d’annoncer une importante augmentation de sa contributions aux projets  verts.

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *