Station de production d’eau de kabala : Le lancement du chantier a été fait le vendredi 27 mai 2016

L’Azalaï hôtel Salam de Bamako a servi de cadre, le jeudi 26 mai 2016 à la tenue de la table ronde des bailleurs pour les derniers réglages des travaux de la station de production d’eau de Kabala. La rencontre présidée par M. Mamadou Frankaly  Keita s’est tenue en présence de M. Adama Tiemoko Diarra, directeur général de la SOMAPEP, M. Bruno Deprince, représentant de l’Agence française de développement (AFD) ainsi que de plusieurs autres personnalités.

eau potable robinet fontaine forage stations compacte lave mains

Les travaux de la plus grande station de production d’eau potable de la sous-région ont été officiellement lancés le vendredi 27 mai 2016 à Kabala. Deuxième phase du programme de couverture d’eau potable de la ville de Bamako et environnants, l’ouvrage produira près de 300 millions de litres d’eau par jour au grand bonheur des habitants de la capitale. Cette eau que la future station produira en grande quantité sera injectée dans le réseau de distribution de la SOMAGEP.

 

Le représentant de l’Agence française de développement (AFD), Bruno Deprince, parlant au nom des partenaires techniques et financiers du projet, a exprimé sa fierté de participer à cet ambitieux programme et félicité les autorités pour leur clairvoyance et leur sens de la priorité. « C’est un beau succès », a-t-il jugé en se réjouissant de la bonne gestion de la SOMAGEP et de la SOMAPEP.

 

Le ministre de l’Energie et de l’Eau a exprimé, au nom du président de la République, la gratitude du peuple malien envers les bailleurs de fonds qui ont promis 102 milliards de F cfa. La moitié de cette somme est déjà décaissée, a révélé le ministre Keita en confirmant que le projet de Kabala participe d’un plan global d’alimentation de toute la ville de Bamako en eau potable.

« Le mois d’octobre dernier, nous nous sommes retrouvés pour rechercher les voies et moyens devant contribuer à accélérer la poursuite de la mise en œuvre du Projet d’alimentation en eau portable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala », a rappelé Mamadou Frankaly Keita. « Deux défis s’offraient à nous, a souligné le ministre en charge de l’eau. Il s’agissait, notamment de mobiliser le financement de la seconde phase, mais aussi et surtout de nous projeter dans le futur à travers un document de référence permettant de sortir du pilotage à vue : je veux parler du schéma directeur d’alimentation en eau potable de notre capitale d’ici à l’horizon 2032».

 

Pour lui, cette politique a pour objectif d’asseoir une cohérence entre la demande en eau et les besoins d’investissements nécessaires au développement du service d’accès à l’eau potable.
Le grand projet structurant de Kabala est en marche depuis le lancement officiel des travaux des réservoirs de stockage et de pose des conduites de transfert d’eau en octobre dernier sur financement de la Banque mondiale.

Mamadou DOLO

                                                                                                                                [email protected]

 

Source: [email protected]

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *