Lutte contre les changements climatiques: L’Unesco outille les journalistes sur la vulgarisation des bonnes pratiques!

Du 3 au 4 Août, la salle de conférence de l’hôtel de l’Amitié de Bamako, a servi de cadre d’un atelier de renforcement de capacités sur la vulgarisation des bonnes pratiques issues des Projets Fonds Climat. C’était à l’initiative de l’Unesco à la faveur des Hommes de médias. A cet effet, la cérémonie de clôture de ladite formation a été marquée par la présence du Chef de Bureau de l’Unesco à Bamako, Edmond Moukala et du Dr Alassane Ba, Directeur de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, non moins Directeur du Fonds Climat-Mali. En effet, le Fonds Climat Mali est un mécanisme financier mis en place par le Gouvernement de la République du Mali, à travers un protocole d’accord signé en 2012 avec le Bureau des Fonds Multipartenaires du PNUD à New York. Et sa mission principale est de financer des interventions de développement stratégique, telles que définies dans la stratégie d’économie verte et résiliente aux Changements Climatiques.

Cet atelier a touché les acteurs de tous les médias (Presse Ecrite, Presse en ligne, Radio, Télé et bloggeurs). Son objectif était d’améliorer leurs connaissances sur les changements climatiques et leur permettre d’avoir une bonne maîtrise des projets Fonds Climat coordonnés par l’UNESCO pour contribuer à la mise à l’échelle de leurs résultats. D’une manière plus spécifique, il a été question de présenter les notions fondamentales des changements climatiques et leurs impacts au Mali en mettant en lumière les dispositifs de lutte contre les changements climatiques au niveau national. Egalement, de faire un focus sur les bonnes pratiques issues des projets Fonds Climat en cours. Et de mettre en place un réseau de journalistes pour vulgariser les bonnes pratiques issues des projets, doté d’une la feuille de route.

En clair, les résultats attendus de ces deux jours de renforcement de capacités consistent à permettre aux journalistes  d’avoir une meilleure maîtrise des notions fondamentales des changements climatiques, leurs impacts au Mali ainsi que les dispositifs de lutte au niveau national, et avoir les capacités nécessaires pour vulgariser les bonnes pratiques découlant des projets en cours.

Ce sont Annie-Claude Nsom Zamo, Jahfar Mohamed, Pierre Togo Noé Dabou et Bakary Coulibaly qui ont eu à faire  des exposés de qualité sur les notions fondamentales sur les Changements Climatiques et leurs impacts au Mali, en plus des dispositifs de lutte contre cela (Changements Climatiques). De même qu’une présentation sur des Projets Fonds Climat-Mali et les bonnes pratiques à vulgariser.

A la clôture de cette formation, le Chef de Bureau de l’Unesco à Bamako, Edmond Moukala a fait savoir que leur lutte contre les changements climatiques ne peut aboutir sans l’implication totale des journalistes, d’où la tenue de cet atelier de deux jours. Aussi, sollicite-t-il, le concours de la presse pour la vulgarisation des bonnes pratiques issues des projets Fonds Climat.

Quant à Dr Alassane Ba, Directeur de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable et Directeur du Fonds Climat Mali, il a indiqué que ces sessions visent à encourager tous les acteurs à prendre des mesures nécessaires pour pouvoir mieux riposter contre les effets néfastes des Changements Climatiques. Et de mieux informer les journalistes pour leur permettre de connaître en profondeur les questions liées aux Changements Climatiques, a-t-il précisé.

Par Mariam Sissoko   

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.