Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

LOGEMENTS A COPROPRIETE AU MALI : Le ministère de l’Habitat en quête d’un arsenal juridique adéquat !

L’hôtel Radisson Bleu a abrité le Jeudi dernier dans la matinée, un atelier de validation de l’étude sur la gestion de la copropriété immobilière au Mali, une politique du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat visant à réaliser des immeubles servant de logements en copropriété. Le projet réduira le cout de viabilisation des terrains.

ousmane-kone-ministre-habitat-urbanisme

La question des logements, de l’habitat décent pour chaque malien préoccupe les plus hautes autorités de notre pays. Après les succès remporté par la politique des logements sociaux, en forme de cité commune, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat sous l’impulsion du ministre Ousmane Koné est en entrain d’approfondir la réflexion afin d’expérimenter la mise en chantier imminente des logements en copropriété dans notre pays. Cela, à la faveur d’un atelier de validation de l’étude sur la gestion de la copropriété immobilière dans notre pays. Au cours duquel, les échanges se sont basés essentiellement sur la validation d’une législation visant à réaliser des immeubles servant de logements en copropriété.
Ce projet, s’il verra le jour permettra de : réduire le coût de viabilisation des terrains, d’économiser les terrains et faire loger un grand nombre de personnes. Mais aussi d’harmoniser les cadres de vie enfin que les occupants de ces lieux entretiennent une bonne relation de Co viabilité.
Selon le ministre Koné, ce type de réalisation n’est pas nouveau dans notre pays. A titre de rappel, la société d’équipement du Mali (SEMA) dispose de 80 appartements à Faladié, composés de 10 immeubles de 4 niveaux R+3 comportant 8 appartements chacun. A ce niveau, étant donné que l’immeuble est bâti sur un seul titre foncier, la nécessité s’impose que chacun des propriétaires des appartements dispose de son titre individuel une fois le payement terminé. C’est pourquoi, dira le ministre de l’Habitat, la problématique mérite une réponse adéquate, faute de textes régissant la copropriété. C’est la raison pour laquelle il a évoqué les 38ème et 39ème sessions du conseil d’administration de l’OMH, qui ont fait des propositions d’amélioration du cadre institutionnel de gestion de la copropriété des 80 appartements, d’où cette étude dont les termes de référence ont été validés en atelier avec tous les acteurs concernés sur la question. Cette étude avait pour objet de faire des propositions d’amélioration du cadre institutionnel et de mise en place des organes appropriés de gestion de la copropriété aux 80 appartements. Le rapport de l’étude validé apportera, sans nul doute, les solutions tant attendus, estime le ministre Koné.
Pour lui cet atelier ouvre le débat qui mènera une réflexion sur la sécurité judiciaire, afin de faciliter la construction des immeubles de copropriété dans notre pays.
Jean Joseph Konaté (stagiaire) LE SURSAUT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *