La canicule : Le calvaire des enfants et des personnes âgées

Depuis quelques semaines, une canicule étouffante sévit dans notre pays. Les fortes températures affichées par le thermomètre mettent en danger les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les enfants.

canicule chaleur eau soleil ramadan

Selon le Dr Cardiologue, Moussa Dassé Mariko, la  chaleur provoque une augmentation du diamètre des tuyaux  vasculaires  périphériques  par  distension  et espacement  des  cellules  bordant  ces  tuyaux,  laissant   passer   le  plasma   qui  serait  composé  d’eau  et de  sels  en  grande  partie,  provoquant  une  forte  transpiration  qui   arrivent difficilement   à  sécher pour  refroidir le  corps  par  le fait  de présence  d’humidité  ambiante .

En  plus  de  la  chaleur , indique-t-il,  le  mécanisme  de  transpiration  est  entretenu   par  la  présence  de  plus  en  plus  importante  de  sel  issu de l’extravasion  (en  dehors  des   vaisseaux)  sur    le  corps,  par  phénomène  d’osmose (eaux  quittant  milieu  moins  concentré  vers   milieu  plus  concentré  en sel).  « Cette  déshydratation, de  l’intérieur  des  vaisseaux,  concernerait  aussi  les  milieux  intra  cellulaire  et  extra  cellulaires », explique le Dr Mariko. A l’en croire, les sels (sodium, potassium, chlore, calcium….) seraient  à  la  base  du  travail  musculaire  et  cardiaque  par  la  présence  en leur sein de  charges  électriques  + et –  qui  s’attirent  ou  se  repoussent, provoquant contraction et relâchements. L’évasion salée entrainerait la  baisse  de  la tonicité  et de  la  contractilité, bases de l’asthénie  et la faiblesse musculaire.

Des conséquences graves

De  nos  jours  et  en  remontant  le  temps,  l’histoire  en dénombrerait des épisodes de  forts   taux  de  mortalité,  mortalité   potentialisé   par l’effet conjugué  de  la  chaleur  et d’une  forte teneur d’humidité  ambiante ,  rendant  plus  intense  la  sensation  de  chaleur qui tue en moyenne 30 personnes par jour au rang du troisième âge et les enfants de moins de 4 ans. «Les conséquences de la chaleur peuvent tuer dans certaines circonstances», avertit le Dr Moussa Dassé Mariko.

Présentement, les personnes qui en pâtissent le plus sont celles du troisième âge qui souffrent très souvent d’une insuffisance cardiaque et vivent dans des conditions contre-indiquées pour leur maladie.

Avec la chaleur, selon l’explication du Dr Mariko, il y a eu une augmentation des décès par rapport au mois passé. Avec la canicule, les décès enregistrés dans la semaine peuvent culminer à 14 avec quelques décès constatés à l’arrivée.

«Les corps enregistrés sont le plus souvent ceux des personnes âgées, c’est-à-dire les 60 ans et plus», a-t-il indiqué.

Il urge donc de prendre soin des personnes âgées et de leur donner régulièrement à boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour et si possible des boissons minéralisées ou gazeuses ( contiennent  du  sel),  consommer  du  sel,  des  bouillons  et  des  légumes ; pour  les  enfants  pensons  à  eux  toutes  les  20 mn  au  minimum  surtout  en  apport  de  boissons sucrés  et  d’eau  peu  minéralisée. Pour ceux qui en ont les moyens, il est recommandé de faire dormir les personnes vulnérables, notamment les enfants et les personnes âgées dans des pièces climatisées, ventilées ou, tout au moins, bien aérées.

Agmour

 

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *