Enjeux de la COP21 de Paris : La société civile malienne se mobilise

La Maison du Partenariats a servi de cadre le vendredi 9 octobre dernier pour l’atelier stratégique sur la position de la société civile malienne face aux enjeux de la COP21 de Paris. L’évènement était présidé par Mme Makalou Awa Anouné Maré, directrice adjointe de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD), en présence du président de la Plateforme Nationale des Acteurs de la Société Civile Malienne sur le Climat, l’Environnement et le Développement Durable (PNASC- CED- Mali) Ahmed Sékou  Diallo, des représentants des organisations de la société civile et les partenaires Techniques et Financiers.

La ville de Paris accueillera du 30 novembre au 11 décembre 2015, la 21ème conférence des Parties de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (CNUCC) et la 11ème session de la réunion des Parties au protocole de Kyoto. Cette conférence devra marquer une étape décisive dans la négociation du futur accord international pour  l’après 2020, en adoptant ses grandes lignes comme convenu à Durban, avec comme objectif que tous les pays, développés comme ceux en développement, soient engagés par un accord universel contraignant sur le climat. C’est dans ce contexte que la Plateforme Nationale des Acteurs de la Société Civile Malienne sur le Climat, l’Environnement et le Développement Durable (PNASC- CED) Mali a organisé cet atelier pour servir de cadre de débats et d’échanges en vue de l’élaboration d’un document sur la position de la Société Civile du Mali en route pour la COP21, a expliqué Ahmed Sékou  Diallo.

Le président de la  PNASC-CED-Mali ajoutera que la société civile recommande au gouvernement de la République du Mali et à l’ensemble des négociateurs de focaliser les efforts sur un accord qui protège et renforce les droits humains et l’égalité du genre, qui finance la lutte contre le changement climatique dans les pays les plus pauvres et les plus vulnérables, Investit massivement dans l’accès aux services énergétiques durables pour tous, permette aux populations les plus vulnérables de faire face aux impacts du changement climatique et préserve la sécurité alimentaire et le climat en investissant massivement dans l’agriculture familiale et agro-écologique.

Dans son intervention, Mme Makalou Awa Anouné Maré expliquera que les parties à la convention des Nations Unies sur le changement climatique  ont convenu de la négociation d’un nouvel accord international pour la période post 2020 qui sera adopté à la COP21 en décembre 2015 à Paris.  Selon elle, les contributions nationales doivent permettre une baisse globale des émissions de 40 à 70 % d’ici 2050, selon les conclusions du 5ème rapport du groupe international sur l’évolution climatique.

Selon elle, sa structure à travers le ministère de l’Environnement suit avec intérêt toutes les innovations, tous les accompagnements qui visent à assoir une réduction quelconque des émissions de gaz à effet de serre.

A l’en croire, pour la préparation de la COP21, il a été créé auprès  du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable une cellule guide.  Mais aussi, il a été décidé d’organiser un évènement parallèle pour partager avec les participants l’expérience du Mali dans la mise place et la gestion d’un fonds national climat, fonds dont le Mali est pionnier en Afrique.  « Le changement climatique menace de jour en jour et de plus bel, notre survie dépend encore et toujours du bon fonctionnement de notre écosystème, de la bonne gestion de notre environnement » a-t-elle précisé.

A noter que l’objectif de cet atelier était de  renforcer les capacités des acteurs de la société civile en vue de leur participation à la COP21,  de les informer sur les enjeux de la COP21 en particulier ceux de l’Afrique. Mais aussi d’élaborer un doucement sur la position de la société civile du Mali sur la COP21 de Paris. La COP 21 aura pour objectif  principal la conclusion d’un nouvel accord international sur le climat, applicable après 2020 à tous les pays.

Fily Sissoko

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *