EAU -HYGIÈNE ET ASSAINISSEMENT : Pour le suivi des engagements, les acteurs balisent le terrain

Les acteurs du secteur eau hygiène et assainissement ont initié une rencontre de haut niveau, le mercredi 24 décembre 2014. Placée sous la présidence du secrétaire général du Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement, M. Moussa Barry, ladite rencontre était une réponse à l’une des recommandations du forum de novembre 2014 formulée à l’endroit de la société civile Aepha (Accès à l’Eau Potable, l’Hygiène et l’Assainissement), à savoir “rendre effectif le devoir de redevabilité pour donner plus de chance de réussite aux efforts de l’Etat et des autres partenaires intervenant dans le secteur eau et assainissement”.

puits pompe eau potable

Dans son intervention à l’ouverture de cette journée, la présidente de la Coalition pour l’Accès à l’Eau Potable l’Hygiène et l’Assainissement (Caepha), Madame Coulibaly Salimata Diarra, a rappelé que depuis 2009 la coalition nationale campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement et la Coalition pour l’Accès à l’Eau Potable Hygiène et l’Assainissement, en partenariat avec Water Aid, la direction nationale de l’hydraulique, la Direction nationale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances et la cellule de planification et de statistique du secteur eau, organisent annuellement une rencontre d’échange visant à impliquer les Organisations de la Société Civile (Osc) dans la mise en oeuvre des actions pour renforcer les performances du secteur Eau Potable Hygiène et Assainissement.

L’accès à l’eau potable et à un assainissement adéquat constitue en effet un des problèmes majeurs des populations et le Gouvernement du Mali a exprimé sa volonté à répondre favorablement aux attentes en inscrivant le secteur Aepha dans le Cadre Stratégique pour la Croissance et Réduction de la Pauvreté (Cscrp) comme une priorité, a rappelé Salimata Diarra qui précise par ailleurs que la question de l’Aepha demeure un défi important. C’est pourquoi elle a dressé les statistiques tout en reconnaissant les efforts du gouvernement qui vont dans le sens de meilleurs accès à ces besoins essentiels des populations.

Pour sa part, le représentant de Water Aid a rappelé que le Mali s’est engagé à l’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement conformement à la vision africaine de l’eau et à la déclaration d’E-thikwini en 2008. C’est pourquoi il fonde l’espoir aussi que la rencontre initiée par les acteurs va contribuer à l’amélioration de la gestion du sous secteur eau et assainissement conformément aux engagements Swa.

La rencontre vise à partager les informations relatives à l’esprit des engagements pris par le gouvernement en faveur du secteur, à élaborer et à adopter une feuille de route garantissant la mise en oeuvre des engagements Swa. C’est pourquoi le Secrétaire général du Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement s’est réjoui de cette initiative des acteurs du secteur. Il a exhorté les participants à plus d’assiduité.

Laya DIARRA

Source: Soir de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.