Diéma : élaboration des plans de gestion des risques de catastrophes

Un atelier sur l’élaboration des plans de gestion des risques  de catastrophes, organisé par l’ONG Word Vision, a pris fin mercredi à Diéma, sous la présidence du Sous Préfet de Béma, Mahamadou Sissoko, a constaté l’AMAP.

Il avait pour objectif  de renforcer les capacités des acteurs sur les catastrophes et les calamités, de favoriser l’élaboration d’un plan de gestion pour la prévention, l’atténuation et les réponses  au niveau communal et cercle.

Les participants ont échangé sur entre autres, les  calamités au niveau national et local,   les facteurs affectant la vulnérabilité et le système d’alerte précoce, les différentes phases d’une cirse, les actions de réduction et d’atténuation, le système d’alerte précoce traditionnel et moderne, les techniques d’élaboration du plan d’atténuation des catastrophes à partir des scénarios probables.

Le représentant du chef de l’exécutif local a remercié l’ONG World Vision pour l’organisation de cet atelier combien important, avant d’inviter les élus de diligenter la création des comités  crises dans leurs communes respectives pour une mise en œuvre efficace et efficiente des activités qui seront programmées.

A l’issue de leurs travaux, les participants ont formulé entre autres recommandations,   la dynamisation du comité local de crises, la création des comités communaux de crises, l’élaboration de plans de prévention et de gestion des risques de catastrophes au niveau de chaque commune.

La cérémonie a regroupé  les élus  des communes d’intervention du projet (Diéma, Diangounté Camara, Lambidou, Fatao, Diéoura, Béma, Fassoudébé, Guédébiné, et Madiga SACKO), les responsables des services techniques et les représentants de la société civile.

OB/KM 

AMAP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *