Assainissement dans le district : L’opération « Dix mille plants pour ma commune » lancée

La gestion environnementale de nos villes et campagnes reste un défi, d’où la mise en place de l’opération « Dix mille plants pour ma commune».

salubrite ordure balayage proprete assainissement ramassage dechet voie publique rue population jeune enfants revolte

Citoyenne, l’initiative de plantation d’arbres et de transformation des ordures ménagères aidera à lutter contre l’insalubrité grandissante dans nos cités. Pour le lancement des activités de l’opération « Dix mille plants pour ma commune » (DMPC), le deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale malienne a procédé à la plantation d’arbres, le samedi 13 septembre dernier, à la mosquée Rahman de Kalaban Coura, en commune V du district de Bamako.
A la cérémonie officielle de lancement du projet, l’expert en développement durable, Kaba Diakité, a expliqué le bien fondé d’une telle initiative pour l’environnement. Selon lui, il s’agit de lutter contre l’insalubrité dans nos quartiers et de créer de l’emploi. A l’en croire, la technique est simple: «A partir de la transformation des ordures, notamment les plastiques, il est possible de créer des dalles en pavé», a-t-il précisé.  Le Directeur des  eaux et forêts de la rive droite a abondé dans le même sens en  précisant l’utilité de la plantation des arbres dans nos cités, centres villes, grandes agglomérations et campagnes.
Tout heureux de parrainer cette initiative citoyenne, l’Honorable Amadou Thiam dira qu’au-delà de sa simplicité, l’initiative est riche de significations pour nos quartiers, villes et tout le pays. Car, précise-t-il, cette idée de planter des arbres permet de gérer nos villes et nos campagnes confrontées de nos jours à l’insalubrité, à la violence, à l’exode rural, à la pauvreté et au chômage.
En somme, l’opération dix mille plants pour ma commune va loin. Il est  mené par ADC/Mali, sous forme de projet dénommé ‘’Baara Fa’’. Des explications de ses initiateurs, ce sont 2000 emplois qui vont être créés et 60000 francs par emploi, donc de nouveaux revenus. Sans oublier sa contribution à la valorisation du cadre de vie (les moustiques, les maladies liées à l’insalubrité seront fortement réduites).
Pour sa réalisation, «Baara Fa» concerne la commune V et Sanankoroba. Comme point de départ de cette opération de grande envergure, la cérémonie de lancement a vu la plantation d’arbres dans la cour de la mosquée Rahman de Kalaban coura.
Harouna Coulibaly 

SOURCE: Le Katois
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.