ACCIDENTS ET CATASTROPHES NATURELLES 655 personnes tuées dans des accidents de route en 2020

Au Mali 14.731 accidents ont été enregistrés en 2020 faisant 29.940 blessés et 655 morts, a indiqué un rapport rendu public par la Direction générale de la Protection civile (DGPC) lors d’un point de presse animé le 29 décembre 2020. Le nombre d’accidents et de blessés est en baisse par rapport à 2019 qui était de 15 925 accidents avec 27 184 blessés.

 

«C’est la preuve que les campagnes de sensibilisation ont porté fruit», indiqué le Directeur général de la protection civile, Colonel-major Seydou Doumbia, lors d’un point de presse animé le 29 décembre 2020. Et de poursuivre, «les usagers de la route prennent de plus en plus de précautions». Pour le Colonel-major Seydou Doumbia, cette baisse est à «l’actif» des médias qui ont «relayé convenablement les messages de sensibilisation».

Par contre le taux de personnes tuées par accident est plus élevé cette année que l’an dernier. Cette situation, selon la DGPC, est liée au fait qu’il y a eu beaucoup d’accidents interurbains avec des transports mixtes.

Selon le rapport, 39 cas d’inondation ont été enregistrés en 2020  sur l’ensemble du territoire malien. Ces  inondations ont touché 11.019 ménages faisant 80.000 sinistrés. Ils ont fait 18 morts et 25 blessés. Sans compter que 527 bovins, ovins et caprins ont été tués et 67 unités de volailles ont été totalement décimées. La quantité de céréales détruites s’élève à 7.030 tonnes et les superficies de terres cultivables ravagées se chiffre à 274 hectares.

La région de Ségou demeure la zone la plus affectée par ces inondations avec 69 localités touchées, 8 cas de perte en vie humaine et des dégâts matériels importants.

Et comme pour encourager la DGPC dans son excellent boulot, la tutelle lui a offert de nouveaux équipements le mardi 5 janvier 2021. il s’agit de 5 véhicules de secours aux asphyxiés et aux blessés (VSAB) et de 2 camions citernes d’incendie (CCI) pour les pompiers. Ces équipements ont été remis en personne par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Colonel Modibo Koné

Naby

Source : Le Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *