Entrepreneuriat jeune: le coup de piston du CNPM

En vue d’accompagner le gouvernement dans sa politique de réduction du chômage des jeunes et de booster l’économie malienne, le Conseil national du patronat (CNPM) en partenariat avec Total-Mali, a organisé, hier jeudi, à son siège, une journée d’échanges sur le suivi de la bourse de projets jeunes. Il s’agissait de faire un point d’étape sur l’avancement des 10 finalistes du Challenge Startupper et Culture en partage initié par Total-Mali à l’intention des jeunes.

Mamadou Sinsy Coulibaly president groupe kledu homme affaire conseil national patronat cnpm

La cérémonie d’ouverture a regroupé autour du président du CNPM, Mamadou Sinsin Culibaly, le patron de Total-Mali, Ibrahim Guindo ; des responsables d’entreprise de la place ; les représentants de banques, des partenaires techniques et financiers et des diplomates. On y notait aussi la présence des finalistes du Challenge Total startupper et de la sélection d’Africa-France.
Selon le président du CNPM, l’initiative vise à mettre les jeunes en contact avec les partenaires techniques et financiers pour l’appréciation, l’amélioration, le financement et le suivi de leurs projets.
«Cela est aussi un devoir du CNPM qui accompagne le gouvernement dans sa politique de lutte contre le chômage des jeunes », a souligné Mamadou Sinsin Coulibaly.
Quant au patron de Total-Mali, Ibrahim Guindo, il a fait savoir que l’initiative est partie de la volonté de son entreprise d’accompagner certains jeunes du pays porteurs de projets viables. C’est ainsi, dit-il, que Total-Mali a lancé un Challenge startupper de l’année, avec l’objectif d’identifier, de primer et d’accompagner les meilleurs projets lauréats, à savoir (BISUGU, TIMIA et KOOL FARMER) sur une liste de 10 finalistes, qui ont reçu le label de Startupper Total-Mali de l’année 2016 ; ainsi qu’une aide financière et un accompagnement dans un incubateur.
«Certes, les projets sont individuels, cependant derrière chaque réussite, de nombreuses autres personnes trouvent leurs comptes», a-t-il soutenu.
Avant d’ajouter : «C’est en vue de mieux fédérer et dynamiser les actions d’accompagnement et de développement de l’entrepreneuriat jeune au Mali que le CNPM, en partenariat avec Total-Mali, a souhaité faire un point d’étape sur l’avancement des 10 finalistes du Challenge startupper et de Culture en partage».
La journée d’échanges qui intervenait dans ce cadre a été consacrée à une concertation entre les jeunes porteurs de ces projets et les différents acteurs qui peuvent conseiller, accompagner, faciliter le développement de ces projets.
Au cours de la journée, chaque porteur de projet (la dizaine au total), a eu l’opportunité de présenter son initiative avant de se soumettre à une séance de questions-réponses.
Ensuite, il y a eu une communication des structures intervenant dans l’accompagnement et le développement des jeunes entrepreneurs.
Le but de l’exercice étant d’offrir aux jeunes finalistes l’opportunité de présenter leur projet devant un panel élargi de facilitateurs et de partenaires éventuels ; de recenser les difficultés rencontrées dans la mise en place de leurs projets et échanger avec des entrepreneurs confirmés sur les moyens de les résoudre ; de faire un état de la situation des mesures d’accompagnement existantes par les différents acteurs impliqués ; de procéder à un échange libre sur l’évaluation de l’impact réel des systèmes proposés avec les résultats positifs, les insuffisances et les manques éventuels; débattre des mesures d’amélioration et concevoir si possible de nouvelles pistes visant à booster l’entrepreneuriat jeune au Mali.
Notons que ces actions ont pour finalité, entre autres : de responsabiliser collectivement et individuellement l’ensemble des partenaires sur l’enjeu fondamental du développement de l’entrepreneuriat jeune dans notre pays et de fluidifier les relations entre les porteurs de projets et les différentes institutions par des échanges interpersonnels et de les coordonner.

Par Sidi Dao

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *