Entrepreneuriat dans le domaine des TIC: un concours pour primer les meilleurs

La Fondation FAFEDE (Fondation africaine pour l’entrepreneuriat et le développement économique) a initié un Concours dénommé Concours Africa CITIC pour mettre en compétition les jeunes entrepreneurs qui évoluent dans le domaine des TIC dans l’espace UEMOA. Au Mali, le concours est organisé en collaboration avec la société Teckonseils dont le PDG, Nouhoum BAMBA, a animé une conférence de presse, le vendredi passé, pour expliquer les objectifs.

Le PDG de Teckonseils a expliqué que le concours Africa CITIC vise à rassembler et rapprocher les peuples africains dans l’idéal d’un vaste marché africain intégrant les TIC et les dispositifs de l’écosystème.

Aussi, explique-t-il, ce concours vise à promouvoir l’entrepreneuriat, à créer une véritable passerelle entre le monde digital et les perspectives économiques ; à faire la promotion du développement économique et de l’autonomisation de la femme ; à stimuler le potentiel de créativité et d’innovation des jeunes dans le secteur des TIC ; à soutenir activement les solutions innovantes pouvant satisfaire les besoins des consommateurs ; à identifier, primer et accompagner les meilleurs projets de startups ; à promouvoir l’intégration ouest-africaine et à encourager la création de richesse par les jeunes Africains.

À l’issu du concours, les prix qui seront délivrés sont entre autres : meilleur entrepreneur d’intégration agricole ; meilleur entrepreneur d’intégration en industrie ; meilleur entrepreneur d’intégration en service ; plus jeune entrepreneur ; meilleur entrepreneur féminin ; meilleur entrepreneur dans les entreprises de spiritualités ; meilleur entrepreneur culturel ; meilleur entrepreneur social ; prix spécial du jury ; prix du sponsor.

Comme critères de base de choix des nominés, la société postulante doit avoir des associés venant d’au moins deux pays ou un engagement à ouvrir son actionnariat sur au moins deux pays ; avoir des consommateurs dans les 8 pays de l’UEMOA ; avoir des bureaux ou représentants dans au moins deux pays ou l’engagement à s’ouvrir sur au moins deux pays.

Le PDG de Teckonseils, Nouhoum BAMBA, a expliqué que ce concours permettra de mettre l’accent sur la gratuité du roaming et de faire comprendre aux entrepreneurs l’importance du marché à conquérir dans la sous-région.

Soulignons que ce concours, qui concerne les entrepreneurs dans le domaine des TIC, âgé de 15 à 35 ans, est en préparation, depuis janvier 2019 et les candidatures sont ouverts jusqu’au 31 juillet prochain. La finale est prévue pour le mois d’août à Abidjan.

PAR MODIBO KONE

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *