En Brèves : Création de l’Azawad: la France poursuit son plan

Création de l’Azawad: la France poursuit son plan

La France est toujours dans son plan de création d’un État Azawad à partir des frappes de Barkhane dans le Gourma. Dès lors, on comprend la traversée du Gourma par les Touaregs pour s’installer sur la rive gauche.

 

La Chine et son Coronavirus: vrai ou faux ?

Chaque fois que l’ascension de la Chine sur le plan économique donne du tournis aux puissances européennes, elles introduisent ou inventent un procédé contre les Chinois. Coronavirus est le nom du virus mais d’où vient le 19 et que signifie-t-il ? Avec toutes les compétences que la Chine possède, n’est-elle pas capable d’éradiquer cette épidémie? À Bamako, les produits made in Chine seraient rejetés par les consommateurs.

 

LÉGISLATIVES DU 29 MARS 2020: LES VOTES UTILES

COMMUNE I, SADI: Sidiki KOUYATÉ- Allaye BOCOUM.

KOLONDIÉBA, SADI: Oumar MARIKO-Bafermé SANGARÉ.

COMMUNE III, LISTE RPM: Bréhima BOMBOTÉ.

KOULIKORO, ASMA/CFP-CODEM: Modibo DIARRAH- Souleymane DIARRA.

DOILA, LISTE RPM: Mamadou DIARRASSOUBA- Moussokoura SAMAKÉ- Yiri KEITA- Bafing COULIBALY.

 

 

POINT DE MIRE

La journée mondiale de la femme

À l’occasion de la journée mondiale de la femme (8 mars 2020) nous leur dédions des citations mémorables:

La femme, c’est la vie, c’est la nation, c’est un tout. C’est elle qui fait et défait les maisons. Pourtant le pouvoir des hommes gène son talent.

Les grands moments de l’histoire, les sacrifices consentis au fil des siècles passés dans la lutte pour la liberté, la justice et la démocratie, ont toujours trouvé côte à côte les femmes et les hommes. Mais le plus souvent ce sont les hommes qui décident seul de l’avenir.

Les femmes sont extrêmes: elles sont meilleures ou pires que les hommes.

L’empire de la femme est un empire de douceur, d’adresse et de complaisance; ses ordres sont des caresses, ses menaces sont des pleurs.

Ce qui fait le monde, c’est la femme. Elle y est souveraine; rien ne s’y fait que par elle et pour elle.

En temps de révolution, la femme peut être plus féroce que l’homme et les tricoteuses tiennent le haut du pavé. Mais aussi quelle énergie, quel mépris de la mort, quelle rage !

On a raison d’exclure les femmes des affaires publiques et civiles; rien n’est plus opposé à leur vocation naturelle que tout ce qui leur donnerait des rapports de rivalités avec les hommes, et la gloire elle-même ne saurait être pour une femme qu’un deuil éclatant du bonheur.

Le fils d’une femme construit son pays. Celui d’une autre femme le détruit.

 

IL A DIT:

«Si nous avions attendu que ces capitalistes viennent, ici, investir pour assurer nos développements économiques, eh bien ! Nous aurions attendu des siècles. L’Afrique doit être unie. Sinon, elle n’arrivera jamais à profiter dans leur totalité de ses richesses nationales. Démembrée, elle ne pourra vaincre les forces qui rêvent encore de la maintenir dans son rôle de source de matières premières», Modibo Keïta, ancien président malien.

L’Inter de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *