Emission ‘’Mini star’’ : ‘’Tom Production’’ à court d’idées !

Produite par ‘’Tom production’’ et diffusée par AFRICABLE Télévision, l’émission de télé-réalité ‘’Mini star’’ était fortement appréciée par les téléspectateurs maliens et étrangers à travers le monde. Pour la simple raison que cette émission comme son l’indique, exclusivement dédiée aux enfants, avait pour objectifs, entre autres, de révéler les jeunes talents, faire la promotion de la culture malienne et permettre aux enfants de s’épanouir pendant les périodes de vacances.  Mais à la surprise générale des téléspectateurs, cette année ‘’Mini star’’ est devenue ‘’grande star’’. Et les candidats n’interprètent plus que les chansons maliennes ou africaines.

 

mini star emission tele realite africable tom production

 

 

 

Pourquoi les anciens lauréats et non de nouveaux candidats pour la 6ème édition de l’émission de téléréalité ‘’mini star ‘’? Voici la question qui est sur toutes les lèvres des téléspectateurs d’Africable Télévison.

Car  au lieu d’organiser des séances test afin de recruter de nouveaux candidats, cette année le principal organisateur de l’émission, en l’occurrence ‘’Tom Production’’ a préféré jeter son dévolu  sur les anciens lauréats. Question : est ce un manque de moyens financiers, ou d’initiatives innovantes ? La question en vaut la chandelle, car selon nos constats l’émission ne suscite plus le même engouement chez les téléspectateurs, comme lors des éditions précédentes. « Pour une émission de ce genre, les gens s’attendent toujours à quelque chose de nouveau, c’est dommage », commente, un professeur au Conservatoire des arts Balla Fassaké.

Pour en savoir davantage, nous nous sommes rendus dans un premier temps à AFRICABLE Télévision, d’où, nous avons été « redirigés » gentiment vers le producteur de l’émission. A savoir ‘’Tom Production’’.     Arrivé aux environs de 9 h, le vendredi 15 août, nous avons trouvé sur place deux hommes, dont Karim Traoré, qui selon ses propres dires, serait un assistant au PDG de ‘’Tom Production’’. A la question de savoir pourquoi les anciens lauréats cette année, notre interlocuteur répond que « les gens avaient tendance à oublier les anciens lauréats ». Suite à cette réponse laconique nous lui avons demandé ce qu’il veut dire par « les gens avaient tendance à oublier les anciens lauréats ». Gêné par la seconde question, l’assistant au PDG, nous demande de lui donner du temps pour qu’il puisse en parler à son patron afin que celui-ci l’autorise à en parler, avec promesse de nous rappeler au temps opportun. Mais pis ! Après avoir attendu en vain l’appel de notre interlocuteur, nous  sommes repassés une deuxième fois, quelques jours plus tard. Même son de cloche,  « j’en ai parlé au directeur, il dit qu’il rassemblera toutes les informations pour vous les donner plus tard. Mais il a trop de chose à faire, patientez un peu…» dit-il.

Et depuis nous sommes restés sans réponses à nos questions.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année les organisateurs sont à court d’idées. Pire, l’émission semble promouvoir l’acculturation des jeunes  maliens plutôt que la culture malienne.

L.N

 

SOURCE: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.