EMIA : la promotion feu colonel Ousmane Coulibaly renforce les rangs des officiers

Le baptême de la 40ème promotion de l’Ecole militaire interarmes de Koulikoro a eu lieu, le samedi 27 juillet 2019, à la place d’Armes du Centre d’Instruction Boubacar Sada Sy. La cérémonie de prestation de serment était présidée par le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keita. Cette promotion compte 58 officiers dont 6 personnels féminins et 10 étrangers venant de 5 pays africains (Burkina Faso, Guinée Conakry, Côte d’Ivoire, Togo, Niger) en plus de 10 éléments du cycle spécial et 18 du cycle d’adaptation. Le sous-lieutenant Adama Tessougué du Mali est le major de la promotion avec une moyenne de 16,73 /20.  La  promotion porte le nom de  feu colonel Ousmane Coulibaly, décédé le samedi 22 décembre 2018.

Apres avoir reçu leurs épaulettes, les officiers de la 40ème promotion ont juré de servir la patrie avec honneur, fidélité et loyauté.

Ces officiers ont suivi une formation intense, un enseignement militaire académique et pratique leur permettant d’acquérir les connaissances nécessaires pour la poursuite d’une brillante carrière d’officiers.

Le chef d’état-major général des armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly, a déclaré aux officiers de la 40èmepromotion de l’EMIA qu’ils  commencent leur carrière au moment où notre pays fait face à une guerre à gagner. Le CEMGA a poursuivi « pour vaincre, il faut des chefs compétents, ouverts d’esprit et s’appuyant sur des valeurs essentielles qui sont : le courage, le caractère, l’humilité et surtout l’enthousiasme ». « Soyez conscients des enjeux qui vous attendent. Notre engagement est dans la constance face à une situation sécuritaire qui s’inscrit dans la durée. Vous participerez aux différentes missions en tant que soldat et dont l’action doit être un choix immédiat au physique comme au moral».

Exhortant les jeunes officiers, le général Coulibaly a rappelé une citation de Clausewitz «  Donner la mort en risquant sa vie demeure la vertu première du guerrier ». « Nos actions de tous les jours s’inscrivent dans la logique de faire émerger des militaires responsables, efficients, professionnels, imprégnés des valeurs et principes républicains, respectueux des droits humains et sous contrôle démocratique», a souligné le CEMGA.

Pour sa part, le Président de la République, chef suprême des armées a déclaré que ce baptême rend hommage à un officier de mérite avéré, d’un patriotisme ardent qui a été un modèle. Il a souhaité un bel avenir dans le métier des armes à la promotion feu colonel Ousmane Coulibaly au moment où le défi, qui est fait aux enfants du Mali, est singulier. Selon le président IBK, rarement des forces armées d’un pays auront été devant un défi aussi asymétrique, aussi pernicieux et vicieux pour autant. C’est pourquoi poursuit-il, les FAMa tiennent, chaque jour dans les conditions les plus improbables, leur rôle de défense de l’intégrité territoriale de la patrie. Et d’ajouter qu’il faudra aux jeunes officiers de se surpasser chaque jour pour être à hauteur de situations.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *