Elections communales et régionales, Kayes : LES FEMMES EN ORDRE DE BATAILLE

« Musow aw ka waati sera » ou « Femmes, c’est le moment », c’est le concept qu’a entrepris de vulgariser l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA-Mali), dans la perspective des élections communales, régionales et du District de Bamako à venir. C’est dans ce cadre que l’Institut a organisé les 18 et 19 août à Kayes, un atelier régional de renforcement des capacités et de mobilisation des femmes pour ces scrutins.
La rencontre qui s’est déroulée dans la salle de conférence du gouvernorat de Kayes a pour but de favoriser la mobilisation et la participation effective des femmes au processus de gouvernance locale.

ong greffa conference reunion politique femmes nord mali
L’atelier est le premier d’une série de huit qui auront lieu dans toutes les régions du pays. L’initiative vise à former 50 femmes leaders par région, soit un total de 400 femmes pour les 8 régions du Mali. Les bénéficiaires seront outillées au cours de ces ateliers pour bousculer au besoin les hommes pendant les prochaines consultations locales et régionales.
« Nous avons appris beaucoup de choses durant ces deux jours avec EISA-Mali à travers différents modules qui ont été développés, comme les caractéristiques qu’une femme doit avoir pour être leader et les obstacles socio-économiques à surmonter pour occuper certaines fonctions ou être candidate aux élections communales et régionales à venir », se réjouit Mme Dembélé Rebecca Dafakan, participante à la session.
« Ce projet est une vision de notre organisation : celle de construire une Afrique où la gouvernance démocratique, les droits de l’homme et la participation citoyenne sont exercés dans un environnement de paix. Cette démarche se concrétise à travers la promotion d’élections transparentes, de la démocratie participative, d’une culture des droits de l’homme et un renforcement des institutions chargées de la gouvernance pour la consolidation de la démocratie en Afrique », précise Justin Doua Gore.
Pour le directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Kayes, Kamafing Sissoko, la tenue de cet atelier est un témoignage fort éloquent de toute l’importance accordée à la femme dans les instances de décision par les hautes autorités du pays et de l’engagement à promouvoir la participation effective des femmes au développement socioéconomique et à la lutte contre la pauvreté.
Au cours des deux jours de travaux, les femmes ont su identifier les obstacles à leur mobilisation et à leur participation politique et décidé d’impulser un élan de solidarité pour soutenir les candidatures féminines aux postes électifs.
Les 50 femmes venues de différentes localités de la Région de Kayes ont promis de faire une bonne restitution des enseignements et recommandations issus de l’atelier.
O. NIANE
Amap-Kayes
.

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.