Elan de solidarité en commune VI : L’Alliance des associations de jeunes offre des médicaments au Cscom de Yirimadio

Le mercredi 30 octobre dernier, le Cscom de Yirimadio a servi de cadre à la remise de médicaments par l’association des jeunes pour le développement de Yirimadio Sirimanbougou (AJDYS) et l’association pour le développement et la solidarité de Yirimadio (ADSY) en collaboration avec l’alliance des associations de jeunesse de la commune VI (LAAJCVI). La cérémonie était présidée du maire délégué de Yirimadio M. Kolon Coulibaly, le président du Cscom de Yirimadio (ASACOYIR), président d’honneur de l’AJDYS M. Souleymane Traoré, le président de LAAJVI, M. Sékou Koné et le chef du quartier de Yirimadio Sirimanbougou.

A cette occasion, comme le dit un vieil adage « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cela  illustre l’action réalisée par ces jeunes associations en faveur des plus démunis en ce mois de solidarité aux yeux des responsables de la commune VI, qui s’attendaient moins à une telle initiative de la part des jeunes du quartier.
A cet effet, le chef de quartier Ton Diarra a salué la bravoure de ces jeunes associations tout en rappelant qu’il n’en est pas autant surpris étant donné que ces associations n’en sont pas à leur première bonne action pour le développement du quartier. Pour lui, ce n’est pas parce qu’on est jeune qu’on doit se croiser les bras et attendre que toutes les portes s’ouvrent en vous, mais qu’on doit plutôt se lever et saisir les opportunités.
M Sékou Koné, président de l’Alliance des associations de jeunesse de la commune VI (LAAJVI) indiquera que le  choix du Cscom de Yirimadio parmi les dix quartiers de la commune VI  pour cette remise de don de médicaments émane d’une étude de faisabilité. Pour lui, l’Alliance vient  en appui aux jeunes associations dans la commune là où le besoin se fait le plus sentir. A ses dires ce n’est la première  expérience en la matière.
Ainsi, le maire délégué de Yirimadio a symboliquement remis les médicaments au président du Cscom de Yirimadio. A son tour,  ce dernier n’a pas caché sa joie en affirmant : « ces médicaments tombent au bon moment étant donné que la seule chose propre à l’homme est sa maladie, en ce sens qu’il ne peut en aucune manière partager la douleur ressentie avec personne, et dans ce contexte, son plus grand soulagement serait bien évidemment de voir ces médicaments disponibles ses côtés ». Il a remercié les donateurs pour l’initiative salutaire notamment en ce mois de solidarité.
 

 

Source: L’Annonceur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *