Efforts de la douane malienne : la presse étrangère en parle…

Dans sa dernière livraison (N°2781-2782 du 27 avril au 10 mai 2014) le célèbre journal intercontinental ‘’Jeune Afrique’’ est revenu sur les résultats colossaux engrangés par l’administration des douanes du Mali sous le titre : ‘’Les Réformes de l’Administration des Douanes Maliennes portent leurs fruits’’.

Moumouni Dembélé directeur général douanes malienne

 

Dans cet article, nos confrères du célèbre journal ‘’Jeune Afrique’’ ont fait un large détour sur quelques axes des actions novatrices et porteuses menées par la direction générale des douanes sous l’égide du ministère de l’Economie et des Finances. Au nombre desquelles le renforcement des capacités du personnel (perception des recettes, facilitation des échanges et protection de la société), de l’amélioration de la productivité des services, tout en prenant en compte les contraintes budgétaires et les exigences d’une meilleure gouvernance. Il s’agit de faire ressortir que les actions de l’actuelle DGD sous la coupole de l’Inspecteur Général Moumouni Dembélé s’inscrivent dans la dynamique de la douane du XXIème siècle et de plans stratégiques de gestion axée sur les résultats.

Ainsi, au nombre des réformes engagées, ‘’Jeune Afrique’’ a touché du doigt à l’informatisation des services et l’automatisation des procédures. Pour preuve, grâce à la bonne coopération entre la DGD et l’OMD (Organisation Mondiale des Douanes) un vaste chantier de renforcement des capacités a été mis en place. Un chantier qui a débuté la semaine dernière par la formation de 16 agents sur le ‘’leadership et le management de développement’’. Sans égrener le long chapelet des actions de formation concoctées par le directeur Dembélé et ses hommes, la voix du continent (Jeune Afrique) a évoqué la construction très prochainement la construction du Centre de formation des douanes à Samanko. Une aubaine pour le personnel de la douane malienne. Dont la formation ne relèvera plus de la disponibilité des locaux de l’armée.

Faut-il le rappeler pour l’exercice 2014, l’actuel directeur général des douanes a fixé le cap des recettes à atteindre à 385 milliards F CFA.

Silence donc, on travaille !

Moustapha Diawara

SourceTjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *