Université de Ségou : Les trois ‘’missions spécifiques’’ que se fixe le nouveau recteur

Le recteur de l’Université de Ségou, Dr Isaïe Daou, a rencontré ce vendredi 21février 2021 les chefs de division et de service, les chefs de département, les doyens et vice-doyens, le responsable du Cerou (centre régional des œuvres universitaires), ainsi que le personnel du Rectorat.

 Il s’agissait d’une première rencontre entre Dr Isaïe Daou, nouveau recteur, et le personnel de l’Université de Ségou. Au cours de cette prise de contact, le recteur a affirmé sa volonté et son engagement à faire avancer plusieurs projets pédagogiques et de recherche en s’appuyant sur de nouvelles impulsions.

À en croire Daou, l’université est un haut lieu de l’enseignement et de la recherche. Il a souligné plusieurs dossiers prioritaires, à savoir la construction des nouvelles salles de classe, des campus universitaires, l’équipement des salles de laboratoire de recherches, la création d’un journal universitaire, la mise en œuvre d’une bibliothèque numérique et surtout la mise en place des nouvelles technologies et de l’information(Ntic).

Le nouveau recteur a laissé entendre que son objectif est aussi d’améliorer les conditions de travail du personnel en s’appuyant sur la compétence.

«L’université dans notre pays manque cruellement de moyens, mais cela n’est pas un drame. L’université de Ségou se lance un défi à travers trois missions spécifiques :la formation, la recherche et les services à la communauté», a indiqué le recteur. Il a aussi évoqué la mise en œuvre d’une politique axée sur la bonne gouvernance et invite tout le monde à faire preuve de responsabilité face aux défis. Le recteur a réaffirmé son intention de mener un dialogue avec toute l’administration et les étudiants. « Personne ne viendra construire l’université de Ségou à notre place.L’absentéisme demeure l’un des plus grands maux de la performance. Dans un contexte ou seul le travail nous émerge, les principaux défis pour tout le monde doit être le sacrifice, le travail et la cohésion sociale. Malgré les progrès enregistrés, l’université de Ségou, qui ambitionne d’être un pôle universitaire dans l’espace Uemoa, est encore en quête de financement pour pouvoir réaliser d’autres infrastructures…», a souligné le Dr Daou.

Adama TRAORÉ

 

Source: La Preuve

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *