Processus d’inscriptions en ligne : Sur 19 000 bacheliers, 15000 préinscrits et la date de clôture repoussée de 15 jours

Le processus d’inscriptions en ligne des étudiants connait un franc succès. Car, sur les 19 000 bacheliers de 2015, 15 000 sont arrivés à se préinscrire en ligne à la date du mercredi 16 septembre 2015. Et dans le souci de mieux réussir les opérations en faisant inscrire tous les bacheliers, le département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a décidé de proroger le délai de clôture des inscriptions en ligne qui était prévu pour ce mardi 15 septembre de 15 jours. C’est-à-dire jusqu’au 30 septembre.

ecole universite campus mali inscription

Le gouvernement du Mali en général et le département de l’Enseignement Supérieur en particulier est engagé depuis quelques mois dans un processus d’informatisation de notre système d’enseignement supérieur. C’est pourquoi, la possibilité est offerte désormais aux étudiants de s’inscrire en ligne sans avoir besoin de se déplacer vers les guichets d’inscriptions comme cela se faisait auparavant. L’étudiant peut s’inscrire dans l’université, grande école ou institut de son choix soit par ordinateur ou par téléphone portable. Il suffit qu’il soit muni d’une connexion internet pour procéder à son inscription en ligne. Ainsi, l’étudiant n’aura plus besoin de se déplacer d’une extrémité à une autre pour faire une longue queue devant les guichets d’inscriptions.

Le processus a débuté il y a environ deux mois et connait à la date du mercredi 16 septembre 2015 une avancée majeure. Sur les 19 000 bacheliers de 2015, plus de 15 000 sont préinscrits. Et c’est le mardi 15 septembre dernier qui était désigné comme le dernier délai de ces inscriptions. Mais le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), dans le but d’enrôler tous les bacheliers 2015, a prorogé la date jusqu’au 30 septembre.

C’est un processus à deux phases. La phase de préinscription qui consiste pour l’étudiant de faire son choix en allant le site (www.campusmali.ml ) pour se créer un compte. Après le choix (3 choix de préférence), il reviendra à l’université, Grande Ecole ou institut choisi de répondre à la demande de l’étudiant pour ensuite l’inviter à payer les frais de dossiers et d’inscription et fournir quelques dossiers importants lui concernant. C’est cette étape qui est la deuxième phase du processus. Et c’est à partir de cette phase que l’étudiant est appelé « inscrit » après acceptation de sa demande.

Ce qui est important à préciser à ce niveau aussi est le choix sur les filières payantes. C’est à dire qui demandent des factures à l’étudiant. Généralement, des nouvelles filières. L’étudiant est tenu de payer à la fois les frais de dossiers variant d’un établissement à un autre et les frais de scolarité. Au cours de l’inscription, il est demandé à l’étudiant de prioriser les choix payants par rapport aux autres choix.

Ce qu’il faut aussi retenir, c’est que les inscriptions en ligne ne concernent pas que les bacheliers seulement. Il y a aussi ceux qui sont déjà inscrits dans les universités, grandes écoles ou instituts. Pour l’instant, la priorité est accordée aux  bacheliers et puis reviendra le tour des étudiants déjà inscrits, souligne Mme Diallo Diènèba Dème, chargée de communication du MESRS lors d’une formation à l’endroit des leaders de l’AEEM sur le processus d’inscriptions en ligne le mardi 16 septembre dernier dans la salle de conférence du département.

La formation a permis d’étaler quelques difficultés majeures du processus. Malgré une large et bonne communication sur le processus, beaucoup d’étudiants n’ont pas compris le système. Certains (2000 environ) sont allés s’inscrire sur des mauvais sites comme « campusmali.com » au lieu de (campusmali.ml). D’autres choisissent des filières payantes sans se donner le maximum de temps d’étudier les conditions financières pour après changer de décision.

Dans le but d’une meilleure communication sur le processus, des pages facebook, twitter et contacts téléphoniques ont été mis à la disposition des étudiants pour plus d’informations sur cette innovation.

Après cette séance de formation à l’endroit des membres de l’AEEM au département, d’autres campagnes de formation et de sensibilisation sont prévues par l’agence dans les établissements dans les jours à venir.

Modibo Dolo

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *