Performance des universités africaines : L’UNESCO et l’UEMOA montrent le bon exemple

La faculté des sciences et des techniques (FST) a abrité le lundi dernier, la cérémonie d’inauguration et de remise d’un important lot de matériels informatiques au profit de l’USTTB. Etaient présents pour la circonstance, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Me Mountaga Tall, le recteur de l’USTTB, Adama Diaman Keita, les représentants de l’UNESCO et de l’UEMOA, ainsi que plusieurs hautes personnalités.

Le ministre Tall s’est dit heureux de bénéficier de ces importants lots à travers le projet d’appui au développement des techniques d’information et de la communication (PADTICE). « Ces actions favoriseront le développement des infrastructures physiques et virtuelles des TIC, le renforcement des universités en équipements et matériels informatiques ainsi que le renforcement des capacités d’utilisation des TIC par la formation » a-t-il dit. Et d’ajouter que son département sera sans doute renforcé par ces lots. « Je ne saurais terminer sans remercier vivement l’UEMOA et l’UNESCO ainsi que le gouvernement du Mali pour cette belle action salvatrice ». Pour finir, il a pris l’engagement ferme que lui et son département feront bon usage des 200 ordinateurs et de l’installation des 1 800 mètres de fibres optiques.

Mme ANE Thérèse et monsieur Seydou CISSOUMA, représentants respectivement l’UNESCO et l’UEMOA, ont tous les deux abondé dans le même sens. Ils ont rappelé que ce projet PADTICE est le fruit des efforts conjugués de l’UNESCO et de L’UEMOA pour le renforcement des 8 universités principales des 8 pays membres de l’UEMOA. Un projet qui regroupe 35 Universités. Le cout global de l’opération dont vient ainsi de bénéficier l’USTTB s’élève à 436 millions de FCFA.

Ils n’ont également pas manqué d’évoquer les grandes ambitions du PADTICE dans les universités de la sous région, à savoir les huit plateformes qui seront développées pour le développement de l’utilisation des TIC dans le cadre de la réforme du système LMD en cours. Ces huit plateformes porteront entre autres sur : une bibliothèque numérique, un institut virtuel d’enseignement à distance (distance learning) et l’apprentissage électronique (e-learning), la gestion de la scolarité, le portail universitaire, la plateforme d’édition, la plateforme de numérisation, la plateforme de gestion des droits d’auteurs et la plateforme d’impression à la demande.

Notons que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Me Mountaga Tall, a rendu un vibrant hommage, à Mme SIBY Ginette BELLEGARDE (à l’époque ministre de tutelle) pour la réalisation de cet important projet en faveur de l’enseignement supérieur en général et l’USTTB en particulier. Il n’a pas manqué de rappeler l’engagement sans faille du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, pour la bonne marche et le renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur.  À rappeler que ce projet a été initié et intégralement financé par les pays africains via l’UEMOA.

KANTAO Drissa

 

Source: Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.