Les étudiants de la FAST en quête de leurs bourses d’études !

Les bourses, trousseaux et allocations de vacances sont alloués aux étudiants maliens inscrits dans les Facultés Publiques. La gestion de ses fonds est confiée au Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU), qui a vu le jour pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants.

Cette année à la Faculté des Sciences et Techniques de Bamako, certains étudiants se plaignent de leur situation financière par rapport à d’autres camarades. Pendant que certains ont reçu leurs trousseaux, d’autres ont eu la moitié de leurs bourses et d’autres sont toujours en attentes.

Tout récemment certains étudiants ont reçu la totalité de leurs bourses, mais jusque-là des étudiants n’ont pas touché leurs trousseaux de surcroît leurs bourses alors qu’on est presqu’à la fin de l’année universitaire.

Au lieu de régler ce problème, les membres de L’A.E.E.M de la FAST réclament des ordinateurs pour tous les étudiants, du coup ils sont dans une grève qui ne dit pas son nom depuis deux mois. Les examens sont suspendus, des étudiants qui viennent des régions sont obligés de vivre comme ils peuvent en attendant leurs bourses.

Selon les explications brèves qu’on a eu de la part de CENOU, cette situation s’explique par le fait que les étudiants n’ont pas fait leurs pré-inscriptions au même moment, raison pour laquelle ils ne sont pas payés ensemble. Il faut aussi préciser que sans pré-inscription ils ne pourront pas avoir de bourses d’études.

En tout cas nous allons suivre de près cette histoire du non versement des bourses d’études de la Faculté des Sciences et Techniques de Bamako.  Les étudiants malchanceux prenez votre mal en patience, vos dossiers sont en cours de traitement.

 

AFANOU KADIA DOUMBIA Stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *