Kayes : L’examen du DEF démarre dans le calme et la sérénité

L’examen du Diplôme d’études fondamentales (DEF) a débuté le 29 juillet 2019 dans le calme et la sérénité dans les 389 salles pour 118 centres relevant de l’Académie d’enseignement de Kayes, a constaté l’AMAP.

Le coup d’envoi de cette session a été donné au Centre du Groupe scolaire Khasso « C » par la ministre des Infrastructures et de l’Équipement, Mme Seynabou Diop, en présence du directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Kayes, Méïssa Fané, du directeur de l’Académie d’enseignement, Seydou Nourou Maïga et de Ousmane Sissoko, membre du Collectif des Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016.

« Nous voulons nous assurer du bon déroulement des examens. Que les enfants sachent que le président Ibrahim Boubacar Kéïta, qui se soucie du bien-être des enfants, et le gouvernement pensent à eux. Nous sommes tous des parents d’élèves. Vous venez d’accomplir une année scolaire de neuf mois», a déclaré le ministre Seynabou Diop, après avoir visité les salles I, II et III de ce centre d’examen de la rive gauche du CAP de Kayes.

Elle s’est aussi réjouie du respect des consignes de sécurité (interdiction de téléphones et de sacs) dans les salles d’examen.

Selon son président, Mamadou Ballo, le centre du Groupe scolaire Khasso « A » a accueilli cette année 109 candidats. A part deux candidats qui manquaient à l’appel, les superviseurs, les surveillants et les Forces de l’ordre étaient sur place.

A 7 :30, Mme Seynabou Diop a ouvert la grande enveloppe jaune qui contenait le sujet de l’épreuve de la rédaction. Après la lecture des trois sujets, elle a invité les élèves à bien travailler afin de réaliser un score de 100%. Chaque élève devait traiter au choix l’un des trois sujets.

La ministre des Infrastructures et de l’Equipement a exhorté les élèves au travail. « Rassurez-vous et travaillez bien. Je compte sur vous. C’est comme une interrogation », leur a-t-elle dit .

Cette Académie couvre les Centre d’animation pédagogique (CAP) de Kayes (Rive droite et Rive gauche), Kéniéba, Yélimané, Ambidédi.

Parmi les 118 centres, les deux CAP de Kayes totalisent 67 dont 55 pour le classique et 12 pour l’Arabe, Kéniéba (23), Yélimané (11) et Ambidédi (07). Les candidats sont au nombre de 10 047, dont 8 193 pour l’option classique (7 500 candidats réguliers). S’agissant de l’effectif des postulants de l’option Arabe, on retient 1 854 candidats, dont 1 772 pour les candidats réguliers.

BMS/MD 

 

Source: AMAP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *