Faculté des sciences humaines et des sciences de l’éducation (FSHSE) : Les professeurs prennent les notes en otage

Le vent de débrayage qui souffle sur le monde éducatif malien n’a pas épargné la Faculté des sciences humaines et des sciences de l’éducation (Fshse), ex-Flash, où les notes des examens sont prises en otage depuis quelques jours par les enseignants de ladite faculté. Conséquence : les résultats des examens, initialement attendus le lundi 5 novembre courant, ne sont toujours pas publiés. En effet, les enseignants réclament au Rectorat de l’Université des lettres et des sciences humaines  de Bamako (Ulshb) le paiement des frais de correction de l’année universitaire 2016-2017 ainsi que le paiement des  heures supplémentaires au titre de l’année universitaire 2017-2018. Le montant est estimé à plusieurs millions de francs CFA, selon notre source, un  responsable du Département des études et de la recherche (DER) en Sociologie. Elle affirme par ailleurs que le Rectorat ne leur a donné aucun motif valable pour refuser le paiement de ces fonds.

Des milliers d’étudiants, victimes innocentes, s’en trouvent ainsi affectés. Beaucoup d’entre eux ne savent plus à quel saint se vouer. «Nous espérons que les deux parties vont avoir un terrain d’entente le plus tôt possible, car cette situation nous pénalise», se plaint une étudiante de la Licence 3, option Sciences de l’éducation.

Youssouf Diallo 

Source: La Lettre du Peuple

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *